2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS - NATURE & ANIMAUX ----------------------------------------------------------------- PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001 DEBOUT LE PEUPLE ! La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité, n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ; seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises ! __________________________________________________ Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens. Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !
            2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS  - NATURE  & ANIMAUX-----------------------------------------------------------------                              PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001                                 DEBOUT LE PEUPLE !                    La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité,             n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ;seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises !__________________________________________________Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens.Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !  

Projet Citoyen

Astuce pour agrandir les textes et images : appuyer sur Ctrl puis +(signe +) pour augmenter ou – (signe - )pour réduire (+et – dans le pavé numérique)

 

Mais où sont tous ces politiciens économistes docteurs, professeurs d'université et autres, les diplômés, les scientifiques, NOBELisés, etc ...chercheurs en fausse  économie payés par le Peuple pour trouver les solutions pour le Peuple, qui ont tout essayé, et qui ne trouvent que la richesse pour les riches et la pauvreté pour les pauvres ? 

 

Mais pour qui et pourquoi travaillons-nous ?

Mais pourquoi nous bataillons et travaillons pour être esclave ?

 

Mais pourquoi ne pas faire autrement ?

 

Faire autrement c'est changer tout le système pour mettre l'humain avant les institutions crées  par les politiciens corrompus par les riches et pour les riches.

Faire autrement c'est rendre la souveraineté au peuple : politique - économique - monétaire.

Faire autrement c'est le partage du progrès social pour tous, aider les familles en difficultés, promouvoir la solidarité et le développement local.

Faire autrement c'est une gestion de père de famille et non de capitaliste cupide sans honneur et sans valeur.

 

Cela veut dire que nous devons que nous avons besoin de:                          

la liberté de l'initiative,

la responsabilité de chacun,

la prospérité pour tous.

 

Les principaux obstacles au progrès social , c' est l' esprit d' inertie , c' est l' esprit de découragement dont sont victimes les plus faibles d' entre nous.

Sous couvert de nos politiciens faux représentants du peuple corrompus, les plus riches nous ont entraîné dans cette situation, ils appauvrissent les peuples et continuent de s'enrichir sans partage de la richesse crée par le peuple et non par le capital qui asservit le peuple.

C'est par eux, les politiciens non réélus que les citoyens pourront supprimer les plus riches.

 

« Lorsque les citoyen sauront qui nous sommes, nous les politiciens ; 

ils nous pendront et ils auront raison. »

 

Pour la première fois depuis plus d’un demi siècle, près de 90% de la population et bientôt tous, ne supportent plus les politiciens et les partis politiques qui créent les malheurs pour le peuple et l'opulence pour eux.


Le changement c’est vous. C’est avec vous qu’il a commencé et votre défense c’est la manifestation sans fin jusqu’au changement du système qui vous permettra d’être en démocratie.


Debout le Peuple, encore plus d’actions dans tous les sens contre les politiciens aux abois et les syndicats casseurs de l’action citoyenne, contre les banquiers voleurs, les faux économistes, les multinationales, etc. pour la dignité du peuple.

Il est inacceptable que les politiciens prennent en otage le peuple en le réduisant dans la pauvreté, en lui rognant ses droits, en lui supprimant le droit de la contestation !

 

 

              LE CITOYEN PROPOSE,                 LE PEUPLE DECIDE

Tous contre Politiciens, faux représentants du peuple

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT !

 

Vous pouvez être critique sur le fonctionnement de notre démocratie, de nos institutions,de l'Union européenne et autres, considérer qu'elle ne sont pas suffisamment démocratiques, qu'elles sont depuis tant d'années déjà inefficaces pour répondre aux crises.

 

Mais si cela n'était pas de la faute de nos faux représentants qui font les lois contre le peuple,  de qui pourrait-elle bien être sinon des citoyennes et des citoyens qui votent et qui récoltent le fruit de leurs votes :

- Des élus qui ne permettent pas le référendum populaire

- Des élus minoritaires qui ne permettent pas  aux citoyens de les remplacer

- Des élus qui, sans autorisation du peuple, transfèrent les mandats reçus du peuple aux profits des technocrates non élus.

- Des élus qui s'auto attribuent salaire, avantages et privilèges sans l’accord du peuple

- Des élus qui ne remettent pas leur mandat au jugement du peuple

- Des élus qui donnent des ordres aux citoyens au lieu de les recevoir du peuple,

- Des élus qui ne respectent pas les textes fondamentaux et encore moins la loi.

- Des élus qui vendent les biens du peuple à des industriels privés

- Des élus qui, sans l’accord du peuple, empruntent aux banques privées pour donner l’argent aux banques privées.

- Des élus qui empruntent au nom du peuple, sans que celui-ci voit la couleur de l’argent, et endette les enfants.

- Des élus des partis politiques minoritaires qui commandent 80% et plus de la population

- Des élus incapables de trouver les solutions économiques et qui accablent les chômeurs parce qu’ils ont été licenciés par des entreprises qui ont perçu de l’argent public.

- Des élus qui ne permettent pas à 45 millions de citoyens de changer les politiciens

- Des élus qui font des fausses propositions et promesses sans vergogne, qui s’accrochent à leur poste et pratiquent le népotisme. ETC.

 

Des élus qui cachent la vérité aux citoyens pour les culpabiliser avec l’arrogance pour grandeur, la fermeté pour humanité et la fourberie pour ingéniosité.


en lui faisant croire qu'il est responsable de sa situation par son manque de rentabilité, son absentéisme, son manque de dynamisme, par ce qu’il dépense trop,  etc... et le chômage augmente, et les familles disloquées augmentent par manque d’argent et les salariés courbent l’échine de plus en plus.

 

Non, vous n'avez pas à vous vendre, à vous prostituer pour un salaire de misère.

Dites non à la compétition pour gagner une misère .

 

- Le courage ce n'est pas d'être exploitable et corvéable à merci .

- Le courage c'est de dire haut et fort ça suffit plus de 60 ans de mal logés, 50 ans de crise, plus de 40 ans de chômage, 31 ans de restos du cœur, 30 ans de téléthon, des jeunes à la dérive et des enfants séparés des parents pour manque d’argent, etc.

- Le courage c'est de penser à l'avenir des enfants déjà endettés, des jeunes sans avenir.

- Le courage c’est de dire assez de misère pour le peuple, assez des salaires, avantages et privilèges auto attribués pour les employés du peuple devenu ses patrons. ETC

 

En résumé, le courage est de voter pour les citoyens responsables,

qui préparent les lois avec le peuple pour le peuple et contrôlés par le peuple.

Pour tous ceux qui sont contre les résignés, les défaitistes, 

les indécis, les attentistes, les profiteurs, les pleutres, etc……

ET TOUS CEUX QUI SE PLAIGNENT SANS RIEN FAIRE.

 

2016 ANNEE DU CITOYEN - Le changement c'est maintenant

Places aux citoyens - Tous contre les politiciens faux représentants du peuple, employés payés par le peuple et devenus les patrons du peuple qui imposent droits et devoirs au peuple alors qu'ils s'en exonèrent et pire encore, ils s'auto attribuent revenus, avantages et privilège sans demander au peuple. Il y en a assez de ces gens qui disent "on ne peut rien changer et qu'il faut s'adapter" et autres du même style signes de l'impuissance et de la résignation mentale due à la pensée unique. Tout ce qui nous manque c'est la démocratie, la vraie, qui permet la liberté de chacun car les élus n'ont pas à en avoir l'exclusivité ; la liberté de choisir ce qui convient de mieux et non de nous l'imposer, la liberté comme moteur de l'économie et du progrès social, la liberté de décider d'être libres et de le devenir. Ne votez plus, n'élisez plus vos maîtres et le citoyen reprendra sa souveraineté. C'est la démocratie qu'il nous manque car elle est confisquée par une oligarchie de faux représentants du peuple qui se disent démocrates et qui agissent comme des despotes. La République que nous avons, nous prend tout et ne partage rien. Tous contre les partis politiques et les politiciens  seigneurs des malheurs du peuple !  www.places-aux-citoyens.org

"Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde." Gandhi

L'Obeissance est le véritable problème de la société dû à tous ceux qui obeissent à la hierarchie sans comprendre, qui croient en des promesses jamais tenues, aux diktats des politiciens, qui se divisent au profit des politiciens, qui se battent pour devenir esclaves, etc.

Tous contre les politiciens.
 Assez de se taire, de ne rien voir, de ne rien entendre !

 

Les politiciens  ne trouveront jamais de solution pour le peuple comme nous le voyons depuis plus de 60 ans pour les mal logés, 40 ans pour le chômage, 30 ans pour les restos du cœur, la pauvreté qui progresse, familles disloquées, écologie ruinée, maladies provoquées avec la mauvaise agriculture, alimentation empoisonnée, etc....le peuple sera de plus en plus plumé et soumis

 

DEBOUT LE PEUPLE !

 

L'union des citoyens sera la force de tout le peuple. 

 

Les élus, oligarchie de faux représentants du peuple, payés sans modération par le peuple, s’occupent de tout et pour tous ; ils sont nos maîtres et les stratèges de notre avenir. 

 

Ils excellent notamment : dans l’art de se préserver leurs places et celles des partis politiques, de s’octroyer des avantages pour leurs actions politiques et intérêts électoraux ou personnels,  avec l’armée pour créer des conflits et vendre les armes,  la police pour matraquer les mécontents de la politique, la justice adaptée à leurs fonctions, l’information par la pensée unique, etc., des privilèges pour eux et leurs familles.

Ils excellent aussi notamment : dans l’art de l’irresponsabilité de leurs actes, la violation des droits du peuple, le ralentissement de l’économie, la spoliation des biens du peuple, la monnaie de singe, les difficultés des organismes sociaux, le transfert des compétences à des organismes privés et/ou institutions supranationaux sans le consentement du peuple, etc.

Ils excellent encore notamment :dans l'art de nous faire peur ; sans eux c'est le cahos qu'ils organisent eux-mêmes.

Ils excellent toujours notamment: dans l’art de faire de plus en plus de pauvres et de leur faire croire qu'ils s'occupent d'eux.

Ils excellent en permanence notamment : dans l'art du mépris du peuple et de la fonction d'employé du peuple ; ils sont devenus les patrons du peuple, sans en assumer les responsabilités de leurs actes. Les mêmes qui désorganisent et cassent tout ce qui a été payé avec l'argent du travail des citoyens, toutes les industries de l'Etat, de piller à leur profit tous les tous les organismes des services sociaux, payés par les cotisations, impôts et taxes des travailleurs, qu'ils  mettent en faillite pour réduire les prestations de droit et privatiser aux profit de faux industriels, banquiers, financiers, assureurs etc... vautours du capitalisme.                                              

Le Monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

On ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés.

Avec  le SERMENT de CITOYEN Démocrate, Libre et Digne - Rédigé par un CITOYEN pour le CITOYEN et pour tout le Peuple

LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT !

 

-------------------------------------------------------------


Afin que les volontés des citoyens, fondées sur une moralité politique pour le respect des citoyens et des principes simples
et incontestables, tournent toujours au maintien du bonheur de tous.

La Démocratie, la Liberté et la Dignité, personne ne doit les voler au Citoyen !

 

Nous sommes des Citoyens du Peuple, indépendants et sans étiquette politique !
La démocratie c’est permettre à tous de voter et d’élire.
Les Citoyens mécontents n'ont plus confiance dans les élus, délaissent les partis politiques et  ne se déplaçant plus aux urnes,  le président élu par une minorité n’a aucune légitimité aux yeux des citoyens, et il en est de même pour tous les élus.

 

LES CITOYENS ESTIMENT QUE LE PROGRAMME DES CANDIDATS AUX ELECTIONS
 EST UN CONTRAT AVEC LES ELECTEURS !


Les candidats ont pour habitude de promettre monts et merveilles et lorsqu'ils sont élus n'appliquent aucune des dispositions annoncées et pire encore, ils votent tous les efforts pour le Citoyens et tous les privilèges pour eux.

LES CITOYENS ESTIMENT QUE LA MORALITE EXIGE QUE LES PROMESSES SOIENT TENUES.


Pour que le programme du candidat soit crédible, puis appliqué comme élu sous le contrôle du Citoyen, il suffit que ce programme comporte pour chaque proposition, la correspondance avec les considérations et les volontés exprimées dans le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE.
 
Les partis de gauche, de droite et autres associés n’ont rien à proposer, pas un vrai projet ; seulement les élus choisis par eux, bien payés sur le dos du peuple, avec un système électoral bien fermé et corrompu !


Ne soyons pas indignés, seulement, informons-nous au fond. Il faut savoir :
- Pourquoi 65 millions d'habitants ne peuvent pas déboulonner 1000 faux représentants du peuple élus illégalement grâce à des lois faites par eux, pour eux et non pour le peuple.
- Pourquoi aussi l'envie d'en finir avec ce système corrompu à tous les niveaux de l'Etat doit obligatoirement passer par les représentants du peuple qui gouvernent depuis plus de quarante années avec des fausses promesses jamais sanctionnées 
- Pourquoi le peuple doit recevoir des ordres et  des devoirs de ses élus employés et payés par lui, que ces derniers s’en exonèrent, et non l’inverse ?
- Pourquoi 60 ans de mal logés, 40 ans de chômage, 30 ans de restos du cœur, pourquoi la réduction des acquis sociaux , une médecine inaccessible, une alimentation dénaturée, l’esclavage moderne, la prostitution, la misère qui s’installe de plus en plus.

Il est normal de demander à tout représentant du peuple et de choisir celui qui prend l’engagement :
. de respecter le peuple qui les paye,  d’être responsable de ses actes, de faire valoir son travail au moins une fois par an
. de ne pas faire de combinaisons politiques en faveur des partis contre le peuple, ne pas faire de fausse promesse
 . de faire des lois pour le progrès social non pour la restriction. de ne pas se voter lui-même sa rémunération et indemnités
. de permettre le référendum populaire,  de ne pas faire intervenir la force publique contre le peuple
. de respecter la démocratie, la liberté et la dignité de l’homme avec humanité.
. de respecter la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen bafouée tous les jours, etc.

 

De par les volontés exprimées dans le Serment de Citoyen, il est normal de demander aux citoyens :
. de participer à l’élaboration des lois avec des citoyens tirés au sort : légiférer comme indiqué dans le Serment de Citoyen 
. de voter et approuver les lois et les choix avec un minimum des  deux tiers des électeurs majeurs.
. d’être maîtres du pouvoir de décision en appliquant ses volontés : de Justice populaire et de police au service des citoyens et non de castes, des services publics pour les citoyens non pour les politiques, de l’économie et de la monnaie pour le progrès de l’humanité et non pour des systèmes, des banquiers et  des oligarchies . Les impôts, emprunts et investissements citoyens doivent être votés par les citoyens.
. De suivre l’exécution des lois et de démettre qui ne respecterait pas ses engagements  etc.

 

Places aux Citoyens, est la seule organisation de citoyens à vous proposer des actions citoyennes pacifiques et efficaces dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale pour un réel changement par la mise en action des personnes avec de nouveaux systèmes simples, efficaces et rentables, POUR UNE VIE DIGNE  sans exploitation de l’homme par les capitalistes, le partage du progrès social sans chômage, sans besoin des revenus des retraites pour  vivre, sans désastre familial dû au manque d’argent et surtout il n’y aura plus de misère, source de tous les maux de la terre !

 

VOICI LES PREMIERS RESPONSABLES

LA MAISON DES CITOYENS

( au lieu de : Mairie )

PLACE DE LA DEMOCRATIE, DE LA LIBERTE

ET DE LA DIGNITE HUMAINE

( au lieu de : place de la mairie)

La Constitution  écrite par les faux représentants du peuple, payés par le peuple et qui conspirent contre le peuple, organise l'impuissance démocratique des Citoyens et démontre que nous ne sommes pas en démoicratie !                           

alinéa 11 de la Constitution de 1946 toujours en vigueur :

« La nation garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence »

 « Se vouloir libre, c'est aussi vouloir les autres libres. »                                                                       

TOUTE DIGNITE CONSISTE EN LA PENSEE, 

TRAVAILLONS DONC A BIEN PENSER ....(Pascal)

 

La DEMOCRATIE c'est :

 

1. Un "cahier des charges"pour une vie digne pour tous écrit par un citoyen non par un politicien.

Le Citoyen Démocrate, Libre et digne avec le serment et ses volontés est la base d'une politique en faveur de la personne et non des systèmes. Le Serment de Citoyen est le "cahier des charges" des volontés inaliénables pour l'action citoyenne.

 

2. Préparer les lois en fonction du "cahier des charges"

La participation  des citoyens désignés par tirage au sort, ou autre moyen, est indispensable.

 

3. Voter les lois et élire

La participation de tous les citoyens est indispensable et assurer le référendum populaire est un devoir pour la participation du peuple.

 

4. Suivre l'application et sanctionner

Dans ces conditions seulement la loi étant devenue celle pour tous, les Citoyens doivent vérifier l'application, modifier et sanctionner en cas de besoin : mission entre les mains du peuple tout entier.

 

Mais enfin, pourquoi les gens se battent pour être esclaves,     

au lieu de se battre pour la LIBERTE !

L’union des Citoyens sera la force de tout le Peuple !

 

Et dire que les gens se battent pour l’esclavage au lieu de se battre pour la liberté, et les faux représentants du citoyen se frottent les mains !

 

Bientôt nous payerons l’air que nous respirons si personne ne fait rien, si nous sommes des pleutres, si nous ne prenons pas nos responsabilités, si nous estimons qu'il y a des pays plus malheureux, si nous ne pensons pas à nos enfants déjà endettés à cause de nous, si vous pensez qu'il est dans la nature de l'être humain que d'être asservi, si vous pensez qu’après vous le déluge, etc...

 

Le Serment de citoyen fait prendre conscience de l'état de la situation catastrophique à cause des faux représentants du peuple sans aucune moralité, que nous avons élus depuis plus de 40 ans et qui nous commandent alors qu'ils sont nos employés ; les mêmes qui permettent des revenus extraordinaires,  des primes indécentes , des retraites dorées, des dividendes, etc. et rien pour les salariés !

 

 Trouvez aussi beaucoup d'autres informations et les solutions d'ensemble proposées ce qui est rare car tout le monde se plaint, tout le monde a sa petite réforme concernant un problème précis, alors que les choses sont tellement imbriquées dans le système que nous finisson par deshabiller Pierre pour habiller Paul sans véritable solution.

 

Les partis politiques ne doivent pas être financés par les impôts.

 

C'est tout le système qu'il convient de réformer et la restitution du pouvoir au peuple est la première réforme à réaliser !

Trop c'est trop; La fausse démocratie a tué la démocratie !

 

=========================================================

DU CONSTAT ET DES SOLUTIONS.

=========================================================

Une formidable organisation

SANS ETIQUETTE POLITIQUE

en faveur des candidats aux élections, 

LIBRES DE TOUT PARTI POLITIQUE

 

Pour une vraie Démocratie

avec le Citoyen maître de lui-même et de sa destinée, basée sur

des valeurs non divisibles mais transmissibles

la Liberté, la Responsabilité, la Prospérité.

UNE POLITIQUE CITOYENNE DE LIBERTE, DE RESPONSABILITE ET DE PROSPERITE !

40 ANS ET PLUS DE CRISE

POUR LE PEUPLE

au profit des banquiers !

La loi « Pompidou Giscard Rothschild » de 1973 abolie en 1994 pour être encore plus contraignate avecle traité de Maastricht et la nouvelle Banque centrale européenne, qui gravent dans le marbre l’interdiction pour les Etats de se financer eux-mêmes – et l’obligation de se financer sur les marchés à des taux volatiles à des taux imposés.

créant une dette astronomique injustifiée relevant de l'escroquerie, cause des malheurs du peuple toujours plus taillable et corvéable à merci.

 

Sans rien changer, Partis et gouvernements se renvoient la balle de la « mauvaise gestion » dans une hypocrisie totale. En réalité, la dette publique reflète les gigantesques pertes de la crise bancaire de 2008, et d’un système financier aux intérêts exclusifs. Cette extorsion de masse, masquée par les politiciens, journalistes et pseudo-experts économistes, est d’une ampleur telle qu’elle en est devenue criminelle. Plus l’Etat emprunte, plus il paye cher sa dette, et plus il doit réemprunter pour s’acquitter de ses remboursements. C'est donc sans fin !

 

Maintenant il faut payer et rembourser les emprunts avec de forts intérêts.

L'ETAT qui a dépensé sans compter et soutenu les banques privées, 

pour justifier le plan d'austérité, dit que c'est la crise, dit aussi que vous avez vécu au dessus de vos moyens et profité des acquis sociaux trop nombreux et trop chers.

L'Etat fait des cadeaux fiscaux aux entreprises , l'argent va dans les paradis fiscaux et emprunte aux banques privées 

pour payer les emprunts aux banques privées sur le dos du peuple..

 

Et si on arrêtait de rembourser ?

Le système bancaire privé tient parce que les Etats, et en Europe les institutions supranationales que sont l’Union et la Banque centrale de Francfort, continuent d’appliquer les règles favorables aux banques. Non seulement les banques privées créancières sont en position de force, mais les Etats endettés refusent de leur tenir tête à cause de la corruption dont bénéficient les faux représentants du peuple. 

Un Etat peut suspendre le payement et ne pas payer la dette légitime ou pas, au titre de l'état de nécessité et de l'intérêt du peuple.

Les pays qui ont refusé de payer la dette n'ont pas créé de catastrophe monétaire ni financière et leur situation s'améliore et ceux qui n'empruntent plus aux banques privées sont la voie du redressement sans presque plus de chômage.

 

                                 COMMENT LE PEUPLE SE FAIT PILLER              

« Les banquiers détiennent les clés des financements

     de nombreux projets des collectivités locales"

Le capitalisme ne pouvait pas supporter que l'Etat puisse se financer ses projet et les capitalistes.                                                  Les banques, compagnies d’assurance et fonds de placement ont construit, au fil des ans, un rapport de force qui leur est ultra-favorable avec la loi en 1973 votée par les faux représentants du peuple, puis abrogée en 1994 dite « loi Rothschild » pour mieux laisser place aux règles régies par le traité de Maastricht et la nouvelle Banque centrale européenne, BCE ramassis de banques privées avec des représentants non élus, qui consolide et amplifie l’interdiction pour les Etats de se financer eux-mêmes, avec l’obligation faite à l’Etat de recourir aux marchés financiers pour se financer, les intérêts de la dette publique ont littéralement explosé. Et cela fait 40 ans que cela dure pendant lesquels les politiciens se sont donnés à fond dans les constructions diverses et somptueuses pour l'Etat comme pour toutes les collectivités, pour leur agrément, augmentations de rémunérations et indémnités, retraites et privilèges, interventions dans les conflits internationaux, guerres, etc..et celui des entreprises sous sa tutelle et internationales connaissant les paradis fiscaux ; le tout sans avis du peuple qui n'a rien vu ni reçu de ces emprunts.   En deux décennies, l’Etat a dû payer pour les seuls intérêts de la dette, pour le seul coût de l’emprunt, l’équivalent de la moitié du PIB actuel – soit plus de 1.000 milliards d’euros.

Plus l’Etat emprunte, plus il paye cher sa dette, et plus il doit réemprunter pour s’acquitter de ses remboursements.

 La dette se creuse donc, à mesure que les emprunts se multiplient et que l’Etat se soumet aux règles édictées par le capital.                                                                                          Non seulement les banques privées créancières sont en position de force, mais les Etats endettés refusent de leur tenir tête.

La législation, notamment au niveau de l’Union européenne, existe pour répondre aux intérêts des puissances financières.                                                                                             Chaque année, les banques dépensent 120 millions d’euros en frais de lobbying à Bruxelles, en salaires et frais de bouche. Aux abords du Parlement européen, les représentants des entreprises financières invitent au restaurant la quasi-totalité des députés pour les convaincre de voter les mesures les plus avantageuses.                           « Le premier employeur d’inspecteurs des Finances n’est pas l’Etat, mais BNP Paribas » poursuit Gaël Giraud. « Une grande partie des hauts fonctionnaires du Trésor ou de l’IGF, qui sont au sommet de leur carrière dès l’âge de 45 ans, vont pantoufler dans les grands établissements bancaires ; il est difficile pour eux de ne pas intérioriser, dès 30 ans, les desiderata de leurs futurs employeurs. »                           Tracfin, l’institution de lutte « contre les circuits financiers clandestins », l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers font bien rire les établissements privés. Ces trois organismes de contrôle sont, soit dépourvus de moyens pour assurer leurs missions, soit gangrénés de l’intérieur par les complices des banques. Lorsqu’une infraction est finalement constatée et révélée au grand jour, l’Etat n’inflige qu’une amende dérisoire.                                          

Au lieu de remettre en cause le système financier tel qu’il s’est construit, les gouvernants organisent le sauvetage des banques. Les milliers de milliards  d’euros perdus par les banques sont aussitôt restitués par les Etat en Europe ; consistant en prêts à taux zéro et en dons purs et simples, les 360 milliards d’euros allongés par l’Etat ont été applaudis par tous les partis de gouvernement, PS compris, mais rien n'a été fait pour les familles surendettées et en difficultés.   De plus, les impôts sur les sociétés, font l’objet  de crédits d’impôts et autres dégrèvements fiscaux, exemptant des dizaines de milliards les grands groupes chaque année;  ils pratiquent l’évasion fiscale sans cas de conscience aucun.                                                  Les politiciens faux représentants du peuple ont créé la crise des    « dettes souveraines » qu'il convient de faire payer au peuple selon eux.                                                                                    Le scandale est phénoménal, mais les dirigeants et les médias, aux ordres du grand capital, préfèrent se taire.                                

Les petits commerçants et propriétaires de leur propre affaire sont cernée par les impôts et taxes, auxquels ils ne peuvent se dérober. Plus encore, ce sont les travailleurs français, qualifiés avec un salaire relativement confortable, au smic, ou au chômage, qui sont touchés de plein fouet par le système fiscal français.                         L’évolution de la fiscalité ne fait que refléter l’évolution du rapport de force entre les classes sociales : plus la classe ouvrière est désunie et nie elle-même son existence, moins elle est en capacité de faire valoir ses intérêts.                                                         Sans cette nécessaire prise de conscience, le pillage en règle continuera dans des proportions plus infernales. Les banques, propriétés capitalistes, continueront leur poker permanent avec l’argent des Etats ; et cet argent proviendra toujours davantage du peuple français, qui se laisse cuire à petit feu sans se rendre compte de l’arnaque générale dont il est victime.    Dans son grand tour de passe-passe, la classe dominante fait payer aux travailleurs de France une crise qu’elle n’a en réalité jamais connue.                                                          Par Benoit Delrue  extrait            

POUR UN REVENU DE BASE

Chacun a le droit à une vie digne !

 

Nous vivons dans un pays où LA FINANCE ET LA FAUSSE ECONOMIE orientées règnent.  L'être humain est considéré comme une ressource.

 

Nous sommes dans un pays où les médecins détruisent la santé, les avocats détruisent la justice, les universités détruisent la connaissance, les gouvernements détruisent la liberté, la presse détruit l’information, nos banques détruisent l’économie, les écologistes détruisent l'environnement, etc... et toujours le fait que 65millions de personnes ne sont pas capables de déboulonner 1000 faux représentants du peuple, sans vergogne, sans responsabilité aux privilèges immérités, qui couvrent les oligarchies avec qui ils partagent le travail du peuple ! Vous les professeurs, lisez et partagez avec vos élèves le Serment de Citoyen avec ses volontés pour changer de politique en faveur de la personne et non des systèmes qui l'asservissent et rendent nos enfants nés ou à naître non seulement des chômeurs mais aussi des endettés pour cause de dilapidation et détournements de fonds publics etc.

 

POUR UN REVENU A LA  DIGNITE

 

La vie nous a été donnée et nous la transmettons pour une espérance vers un avenir de noblesses de pensées, de passions, d'actions et de paix ; non pour être asservis par des valeurs d'intérêt personnel, d'orgueil, politique, ideologique et autres ! 

 

Tout être humain seul ou en famille a besoin d' une existence digne.

 

Avec le principe de recevoir et donner, ce qu'il peut sous toute forme selon ses moyens, il n'a pas besoin de revendiquer pour une vie en harmonie avec les valeurs de la famille et de la société.

Il n'a pas besoin d'aide légales qui seront considérées comme un droit au sens de la légalité, mais au sens du naturel besoin pour donner des années à la vie avec le progrès social, bonheur, participation et partage pour une cohésion familiale et sociale basée sur les valeurs humaines avec humanité.

 

Avec le projet ci-après exposé :

 - il n'y a plus d'exploitation de l'homme par l'homme,

seulement une  mise en action des personnes et des systèmes par la responsabilisation de chacun et le partage du progrès social.

- il n'y a plus de chômage

- il n'ya plus de désastre familial dû au manque d'argent,

- il n' y a plus de desastre social 

- il n' y a plus besoin des revenus des retraites pour vivre. etc.

et surtout il n'y aura plus de misère, source de tous les maux de la terre !

La vie d'un ouvrier, vaut au moins autant que la vie d'un PDG, d'un Politicien, d'un cadre et de tous autres qui ne fabriquent rien et qui profitent de lui !

 

En quel honneur doit-on accepter le même départ à la retraite pour les salariés des travaux pénibles et des autres ?

 

Personne ne doit décider pour nous ni nous dicter notre retraite !

-Nous faire croire à des valeurs républicaines qui n'existent pas,  

-Nous faire croire aux crises et à la bonne gestion des faux représentants du peuple,  les privilèges pour certains et la misère misère pour le peuple, n'a pour résultat que:

 

La HONTE DE LA NATION et de l'HUMANITE !

Le SERMENT de CITOYEN

écrit par un CITOYEN

pour le CITOYEN !

Afin que les volontés des citoyens, 

fondées sur des principes simples et incontestables,

tournent toujours au maintien du bonheur de tous.

 

UN DOCUMENT POUR PROFESSION DE FOI DES CANDIDATS

CONTRE

La liberté offusquée
L'égalité pour ceux qui sont plus égaux que les autres
La fraternité des castes etc.
La démocratie occultée
La république des copains et des coquins

 

L'Etat, la Sécurité sociale et tous les organismes fabricants de gabegie et de mauvaise gestion, pilleurs des ressources du citoyen,etc...qui freinent la croissance et l'emploi, qui ne remplissent pas le rôle en faveur du Citoyen et de sa famille.

 

POUR 

Sortir tous ceux qui dirigent le peuple DEPUIS DES DECENNIES

et leur reprendre le pouvoir de décider en leur lieu et place.

 

Le salaire de misère et le chômage,

causes de l'oisiveté et de malheur,

 c'est pour le peuple !

L'emploi, la liberté et les loisirs pour ceux qui sortent des grandes écoles, cooptés par le corporatisme politique, industriel et médiatique entre autres castes et oligarchies.

Le SERMENT de CITOYEN  Démocrate, Libre et Digne
Rédigé par un CITOYEN pour le CITOYEN !
vers les politiciens qui doivent le respecter ou se démettre ou être démis, afin que les volontés des citoyens, fondées sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien du bonheur de tous.
 

POUR UNE ETHIQUE POLITIQUE CITOYENNE

 
LE PROGRAMME DES CANDIDATS AUX ELECTIONS EST UN CONTRAT AVEC LES ELECTEURS ! 
Les candidats ont pour habitude de promettre monts et merveilles et lorsqu'ils sont élus n'appliquent aucune des dispositions annoncées et pire encore, ils votent tous les efforts pour le Citoyens et tous les privilèges pour eux.
 
LA MORALITE EXIGE QUE LES PROMESSES SOIENT TENUES.
Pour que le programme du candidat soit crédible, puis appliqué comme élu sous le contrôle du Citoyen, il suffit que ce programme comporte pour chaque proposition, la correspondance avec les considérations et les volontés exprimées dans le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE.
 
Nous aidons les candidats libres de tout parti politique, de se présenter  comme citoyens et pour le citoyens avant tout ; contre - la liberté offusquée, L'égalité pour ceux qui sont plus égaux que les autres, la fraternité des castes etc., la démocratie occultée, La république des copains et des coquins.
 
Les partis de gauche, de droite et autres associés n’ont rien à proposer, pas un vrai projet ; seulement les élus choisis par eux, bien payés sur le dos du peuple, avec un système électoral bien fermé et corrompu !
 
Ne soyons pas indignés, seulement, devant de telles émissions. Informons-nous au fond.
 
Il faut savoir :
    - Pourquoi 65 millions d'habitants ne peuvent pas déboulonner 1000 faux représentants du peuple élus illégalement grâce à des lois faites par eux, pour eux et non pour le peuple. 
       - Pourquoi aussi l'envie d'en finir avec ce système corrompu à tous les niveaux de l'Etat doit obligatoirement passer par les représentants du peuple qui gouvernent depuis plus de quarante années avec des fausses promesses jamais sanctionnées. Est-ce normal !
 
Notre but : Faire de la vie politique un acte volontaire pour l’amélioration de la vie des citoyens avec humanité et que pour une politique citoyenne avec tous ceux qui déclarent :
Moi, Citoyen et  candidat, maître  de moi-même et de ma destinée,   déclarant  solennellement la  Liberté et la Dignité de la personne comme étant les principales  qualités d’une  Démocratie directe  basée sur la responsabilité de chacun, je m’engage à respecter les volontés du Citoyen.
 
Il est normal de demander à tout représentant du peuple et de choisir celui qui prend l’engagement :
. de respecter le peuple qui les paye,  d’être responsable de ses actes, de faire valoir son travail au moins une fois par an
. de ne pas faire de combinaisons politiques en faveur des partis contre le peuple, ne pas faire de fausse promesse
 de faire des lois pour le progrès social non pour la restriction. de ne pas se voter lui-même sa rémunération et indemnités
. de permettre le référendum populaire,  de ne pas faire intervenir la force publique contre le peuple
. de respecter la démocratie, la liberté et la dignité de l’homme avec humanité.
. le non respect de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen bafouée tous les jours, etc.
 
De par les volontés exprimées dans le Serment de Citoyen, il est normal de demander à tous les citoyens :
.  de participer à l’élaboration des lois: légiférer comme indiqué dans le Serment de Citoyen (volonté n°4-5-6-7 notamment)
. de voter et approuver les lois et les choix avec un minimum des  deux tiers des votants
. d’être maîtres des pouvoirs en appliquant ses volontés : de Justice populaire et de police au service des citoyens et non de castes, des services publics pour les citoyens non pour les politiques, de l’économie et de la monnaie pour le progrès de l’humanité et non des systèmes et des oligarchies - L'épargne doit servir le Citoyen en premier dans son environnement pour favoriser le financement de projets créateurs d'emplois locaux avec les acteurs économiques locaux et les consommateurs locaux.
. de suivre l’exécution des lois et de démettre qui ne respecterait pas ses engagements volontés (n°1-2-3 notamment)
 
Le peuple ne doit pas craindre les politiciens ;
les politiciens doivent craindre le peuple !
La Démocratie, la Liberté et la Dignité,
personne ne doit les voler au Citoyen !
 

Debout le Peuple !

- La vie nous est transmise et qu’elle est une espérance vers un avenir de noblesse de pensées, de passions, d’actions et de paix, de connaissances, de tranquillité, de bien être, de prospérité en toute responsabilité de chacun et de dignité pour éradiquer l’esclavage, la prostitution et la misère .
- Le savoir, l’éducation, la convivialité, ne sont pas innés et s’apprennent pour une vie individuelle et en communauté riche et disponible pour le plaisir de recevoir et apporter, de participer au progrès sans lequel il n’y a pas de liberté, dignité et paix. 
- Nul ne doit porter atteinte à la vie et au bien-être de tout individu ni ne saurait asservir un autre être humain partageant la même humanité pour des motifs personnels ou de société, de capital et moyens de production, spirituels ou politiques, par soumission, allégeance, idolâtrie et autres. Les besoins vitaux dus au progrès social, l’hygiène et la santé font partie de la dignité humaine.
- L'obligation de subir, donne au Citoyen le droit de savoir.
Etc........extrait du Serment de Citoyen démocrate, libre et digne.

 Il est notoirement connu que les syndicats sont "le cheval de Troie" du patronat et des faux représentants du peuple contre les salariés, c'est pour cela qu'ils sont imposés dans les entreprises et malgré tout les salariés s'en détournent.

 

Il sont inutiles et nuisibles au salarié, ils sont à éliminer tout comme tout le système économique.

 

On n'a pas compris qu'il faut rendre égalitaires les pouvoirs du patronat et des salariés car une entreprise ne peut se passer de salarié et le salarié ne peut se passer de l'entreprise.

 

Il n'est pas normal que le salarié soit mis au chômage, par l'incompétence et/ou les malversations d'un chef d'entreprise couvertes par les oligarchies payées par le citoyen dans ses impôts, provoquant ainsi le désastre familial.

 

Il serait normal que le salarié licencié voit aussi que ses engagements financiers dans l'intérêt de sa famille sont pris en charge par le peuple, comme n'étant pas responsable de la cessation d'activité de son entreprise ou alors Il faut admettre que les salariés doivent être autonomes dans les décisions collectives prises dans le sein de l'entreprise.

 

En d'autres termes, le patron reste le patron pour tout son savoir et la créativité intellectuelle et responsable de lui même en cas de dysfonctionnement, et les salariés sont responsables de leur travail.

 

En d'autres termes encore, il faut séparer les responsabilités du patron avec son droit à rémunération et les salariés avec les mêmes droits. Le patron n'a pas à s'immiscer dans les coûts salariaux de la production ; celle-ci étant du ressort des salariés et le patron n'a pas a commander ou à intervenir dans la production faite par les salariés sauf à titre de conseil sans aucune obligation de suivi par les salariés, les salariés sont les seuls responsables de leurs actions et tous les deux juridiquement indépendants.

 

Dans ces conditions, pas besoin de syndicats patronal et ouvrier et tout fonctionnera parfaitement.

 

Il est évident que tout ceci necessitera la SUPPRESSION du code du commerce car il est le support de la corruption des affaires et la SUPPRESSION du code du travail devenu inutile car sans confrontation possible avec ce système et la nouvelle situation juridique des entreprises :

- Le créateur ou patron  a son statut d'inventeur même s'il finance les installations et matériaux.

- Le salarié sous cooperative ou groupement interne à l'entreprise ou tous les salariés seront partie prenante et pourront gérér au mieux pour l'entreprise avec des sections : techniques, commerciales, administratives, etc.

- Les services extérieurs étant du ressort de chaque catégorie suivant les besoins.

 

- Le salarié n'aura pas à demander et/ou attendre d'augmentation  et le patron n'a pas à en donner.

- La rentabilité de l'entreprise sera de ce faite partagée suivant les résultats obtenus chacun dans son domaine.

 

Le TRIBUNAL DE COMMERCE n'existera plus !

Le CONSEIL DES PRUD'HOMMES n'existera plus !

 

ET LES RELATIONS SERONT MEILLEURES

CAR SECURISEES

 

L'ETAT vous met en difficulté, puis il vous dit qu'il vous aide, puis il vous dit qu'il est bon et bienveillant pour vous !

 

Supprimer la misère pour trouver toutes les solutions !

==================================

Ne doutez jamais qu'un petit groupe ne puisse changer la société  car, c'est toujours ainsi que le changement commence !

==================================

 

- Il n’y a plus de politique, seulement des politiciens

- Il n’y a plus de monnaie, seulement des banquiers
- Il n’y a plus d’économie, seulement des économistes

- Il n'y a plus d'instruction, seulement des professeurs

- Il n'y a plus de morale, seulement des moralistes
- Il n’y a plus de justice, seulement des avocats
- Il n’y a plus d’écologie, seulement des écologistes
- Il n’y a plus de médecine, seulement des médecins. 

- Etc.

 Et toujours le Citoyen abusé, spolié, réduit à la pauvreté, et qui ne croit plus rien venant des politiciens menteurs et se détourne de plus en plus des urnes !

 

Afin d'assurer le pouvoir populaire extorqué au citoyen par des élections viciées et des promesses fallacieuses, il n'est plus le temps de proposer une mesure après l'autre et le tout toujours refusé. Il faut passer à l'étape de la généralisation du pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple. C'est tout de même incroyable que plus 40 millions de votants ne peuvent pas déboulonner députés et sénateurs, président de la république élu de manière inconstitutionnelle et son gouvernement lorsqu'ils sont jugés par la majorité du peuple incapables de tenir leurs promesses. C'est de l'abus de confiance dont il s'agit, du conflit d'intérêt et de la prise illégale d'intérêts et la justice se tait , car il n'ya pas de justice, seulement des juges contre le peuple ! 

Refuser la violence est le but mais il importe aussi d’éviter la résignation par laquelle on essaie de s’adapter et qui fait le jeu des politiques qui usent et abusent en restrictions de toutes sortes contre le peuple.

 

Les partis de gauche, de droite et autres associés n’ont rien à proposer, pas un vrai projet ; seulement les élus choisis par eux, bien payés sur le dos du peuple, avec un système électoral bien fermé et corrompu !

 

Leurs élus sont devenus les patrons du peuple et comme par le passé, leur seul souci consistera à se servir et vous serez toujours la vache laitière. De la dignité de l’homme, personne n’en parle !

 

- Depuis plus de 60 ans déjà, des personnes mal logées et des expulsions de familles entières remettant en cause la cohésion de la famille et de la société.

- Depuis plus de 40 ans déjà, le chômage  fait toujours plus de ravages notamment chez les jeunes.

- Depuis plus  de 30 ans déjà, les restaurants du cœur  reçoivent toujours plus de pauvres et notamment plus de retraités.

- Depuis tout ce temps, les efforts et les privations sont pour les citoyens et les privilèges sont pour  ses  représentants.

 

Les détails de ces difficultés sont tous les jours dans les publications et tous les jours sont débattues sans résultat par des économistes très souvent professeurs baratineurs dans les grandes écoles si l’on en juge par les résultats catastrophiques de leur savoir, ceux mêmes qui méritent d’être radiés de l’éducation nationale, relevant de cette discipline  élevée au rang de science avec prix Nobel pour récompenser l’incompétence.

 

La cupidité du capitaliste corrupteur et la vacuité de l’esprit du citoyen, rendue possible par la pensée unique distillée par les médias à la solde des gouvernants,  et la peur du lendemain  notamment, sont les causes de l’exploitation de l’homme par l’homme et des malheurs de la famille et de la société.

 

Les acquis sociaux, la solidarité et les liens sociaux diminuent chaque jour davantage, les impôts sont toujours plus lourds alors que les moyens d’une existence digne diminuent pour le peuple au profit d’aristocrates et oligarchies qui gouvernent le pays sans la conscience et sans le contrôle du peuple ni le respect de la Déclaration des droits de l’Homme de 1789, en préambule de la Constitution la rendant de fait nulle et non avenue ainsi que la fonction de son gardien le Président de la République.

 

Où est la démocratie et qu’est  cette démocratie dans ce pays qui ne permet pas au Citoyen de s’exprimer que pour les élections aux termes et conditions définies par ceux qui se présentent, qui met à son service la force publique contre le peuple mécontent de la gestion  de la « chose publique »?  N’est ce pas au peuple de fixer les conditions de l’élection ?

 

Ces constatations sur le mécontentement des citoyens  brièvement rappelées et confirmées par les abstentions aux élections, ne doivent pas nous conduire à la résignation mais à connaître du pourquoi de la situation actuelle et de ce qu’il convient de faire dans l’intérêt du citoyen devenu toujours plus taillable et corvéable à merci.

 

Le Citoyen est en droit de demander à son élu illégitime des comptes, de respecter le peuple qui le paye, de ne pas faire de promesses fallacieuses,  d’être responsable de ses actes, de faire valoir son travail au moins une fois par an, de ne pas pratiquer la prise d’intérêt illégale, de ne pas faire de combinaison en faveur du parti politique contre le peuple, de faire des lois pour le progrès social non pour la restriction, de ne pas se voter lui-même sa rémunération et indemnités,  de permettre le référendum populaire, l’indépendance de la justice et de la force publique, de rétablir la séparation des pouvoirs, de respecter la démocratie, la liberté et la dignité de l’homme avec humanité.

 

Le pourquoi est dû essentiellement à la concentration des décisions suivant la bonne volonté du « prince » qui nous gouverne illégitimement, le non respect des droits du citoyen, des institutions faites par les politiques pour les politiques contre le peuple et au fait que les représentants du peuple ne représentent qu’eux-mêmes avec leurs lois et droits pour leurs privilèges garantis par la force publique payée par le peuple, les devoirs sans contre partie pour le citoyen.

 

Lorsque la république donne tous les honneurs à ses serviteurs, sans parvenir à trouver les solutions pour une vie digne pour tous, c’est le système qu’il faut changer car  le peuple est devenu un « sujet » qui se révoltera !

 

La conscience CITOYENNE consiste :

- a être informé de tout ce qu'on ne vous dit pas, qui est caché volontairement et aussi que cela ne peut durer car les devoirs sont beaucoup plus que les droits, ces droits qu'on nous réduit tous les jours. 
- de se rendre compte du pourquoi  les employés du peuples sont devenus les patrons du peuple. 
- de se dire que nous sommes dans une fausse économie de marché car orientée et de la fausse monnaie. 
- de se demander du pourquoi il n'est pas possible de faire sortir ces parasites de faux représentants des citoyens avec tous leurs privilèges qui mènent le peuple à la catastrophe . 
- de déterminer qui a le droit de donner des droits et à qui ce n'est pas au Citoyen d'accorder des droits aux vrais représentants du peuple responsables qui travaillent en faveur du peuple et non l'inverse ? Etc.

 

 

Ce qu’il convient de faire rapidement : appliquer une démarche originale et balayer le système actuel par la prise de conscience des citoyens de leur pouvoir, de leurs besoins, de leur nécessité à agir immédiatement, reprendre espoir, créer l’UNION POUR UNE  DEMOCRATIE REELLE ET CITOYENNE avec les volontés du  Serment de Citoyen Démocrate Libre et Digne, le seul document écrit par un citoyen venant du Peuple par le Peuple et pour le Peuple, avec lequel les politiques doivent compter ou se démettre ou être démis !

                                                                                                                                                    

De tous les textes que vous trouverez, aucun ne vient du peuple et qui oblige le politicien, ce qui explique leur inefficacité et leur inutilité !

 

C’est la première phase d’une nouvelle démocratie, la vraie qui permet de contrôler le gouvernement et les finances !
 

 Un programme au bénéfice du citoyen  pour sa dignité, mettant en valeur la personne, son activité, son droit à une existence digne, un pouvoir d’achat nécessaire à une action de gestion de père de famille, pour la cohésion de la famille, la liberté d’entreprendre avec l’esprit de la réussite, sans corporatisme, sans frein administratif ni impôts et taxes exorbitants,  sans le code général des impôts et ses niches et Impôts fantaisistes, le tout dans la limite de 5% cinq pour cent et des charges salariales également de 5% cinq pour cent au maximum de manière à permettre à tous de les payer sans difficulté de manière équitable et rentable, par la mise en action des personnes et des systèmes et le progrès partagé par tous.

 

Il est quand même étonnant que des centaines d'économistes et professeurs payés par nos impôts n'arrivent pas à trouver les solutions alors qu'ils parlent tous les jours à la radio et à la télévision et dans les journaux. Rappelez-vous du Joffre de l'économie R. Barre, les avions renifleurs, auteur des livres d'économie utilisés dans l'enseignement national et qui a mis la France à la diète parce que depuis 1974 pas un budget n'a été en équilibre et lorsqu'il est parti, les prélèvements obligatoires sous Giscard ont augmenté de près de 10%.

 

Alors, qui va payer quoi  pour arriver à un budget équilibré,  la stabilité économique, la stabilité de la monnaie? Les autres services au citoyen pour le logement, les transports, l’écologie, l’agriculture de qualité pour la bonne santé, l’instruction, la médecine, etc. ?

 

 

L'impôt unique sur tous les mouvements des capitaux y compris les capitaux flottants permet la baisse des impôts actuels en faveur des salariés sans spolier les entreprises et de donner du pouvoir d'achat. 

 

Le but est d'arrêter l'inégalité devant l'impôt et les charges sociales et les rendre équitables afin de créer des emplois et résorber le chômage par la création d'entreprises.

 

La totalité des charges sociales payées par le salarié et le patron sont près de 100% du salaire net payé au salarié, c'est à dire que les cotisations prélevées ne sont pas des charges mais des salaires non versés au salarié.

 

Mais alors pourquoi cette distinction entre charges salariales et charges patronales me direz-vous ?

C'est simple, le salarié est prélevé de sa part pour justifier du montant beaucoup plus important versé par l'employeur. Psychologiquement c'est important mais c'est aussi afin que le salarié ne puisse pas se soustraire au payement de sa part alors que le patron peut se permettre de ne pas payer ses charges ou les négocier et s'il fait faillite il n'en est pas responsable car,  la charge est payée par le peuple dans ses impôts.

 

C'est ainsi qu'au nom de l'emploi,  les grandes entreprises et les multinationales ne payent pas les charges sociales ou très peu, sans pour autant baisser les prix de vente, pour payer dividendes et autres aux dirigeants et actionnaires sur le dos du peuple !

 

Cette manoeuvre, permet au salarié :

- de compatir au sort de son employeur en voyant la masse salariale qu'il doit payer et se ranger aux arguments du patron car il n'a pas d'autre solution.

- de ne pas faire le rapprochement avec son salaire réel car il se révolterait contre le montant abusif des charges.

- de ne pas mettre en cause les syndicats 

- de rester taillable et corvéable à merci

 

Et tout ceci et bien d'autres choses à cause des faux représentants du peuple irresponsables qui votent les lois contre le Citoyen pour leurs privilèges.

 

 

Les transactions financières ne servent qu'à la spéculation et non  à l'économie.

(Bourse, taux intérêts, taux de change,variations des cours des matières premières, absorbtions et reprises d'entreprises, etc,

 

Toute la population et les entreprises payeront sur une base de 5% d'impôts et 5% de cotisations sociales seulement sur les recettes et les dépenses ; en revanche, ils ne payeront plus la TVA, ni l'impôt sur le revenu, ni les impôts locaux, ni tout ce que ci-dessus, ni les intérêt aux banques privées car la charge demandée tiendra compte du triptyque du bon impôt que tout le monde pourra payer sans difficulté: indolore - équitable - rentable. 

Bien évidemment, le code des impôts n'aura plus d'objet avec ses niches fiscales et les paradis fiscaux car les entreprises auront retrouvé ce pays avec intérêt.

 

 

 

Des logements et des maisons pour tous

pour la cohésion de la famille !

      Les seules interdictions  AUTORISEES seront celles de  la faim et le froid pour tous !

 

Il est important d'inverser les pratiques des politiques irresponsables. C'est pourquoi toute déclaration et/ou proposition des politiques n'étant plus crédible, il est naturel que le citoyen déclare lui-même ce qu'il est prêt à faire pour la démocratie, la liberté et la dignité et il s'y engage. C’est la raison d’être du Serment de Citoyen, Démocrate, Libre et Digne.

Le  Citoyen est aussi une personne bien informé et responsable, capable d'exercer ses droits et devoirs politiques et qui participe à la vie de son lieu d'habitation, non comme « sujet » de qui que ce soit et notamment des politiques, mais comme une personne qui a le droit à la dignité avec humanité.

 

Agir en Citoyen responsable c’est commencer par respecter la démocratie, de reprendre la liberté de penser et d’agir pour le  bonheur , de rejeter : la langue de bois et la pensée unique, les obligations sans contre partie et sans droit de savoir, l’injustice organisée ; de battre monnaie par le peuple et  pour le peuple afin que la monnaie soit un outil du développement et non d’asservissement en faveur des banquiers et autres, de vivre dignement et résoudre les problèmes vitaux de la famille, ce pourquoi les politiciens sont élus mais incapables de faire.

 

 

              Créer la CAISSE CITOYENNE

est une nécessité 

L’objectif de la caisse citoyenne est de renforcer la cohésion économique et sociale afin de favoriser le développement local harmonieux, équilibré et durable des villes, départements et des régions. 

 

                                  - La monnaie et l'épargne doivent servir le Citoyen en premier, dans son environnement, pour favoriser le financement de projets créateurs d'emplois locaux.

                                - La monnaie locale avec les acteurs économiques locaux et les consommateurs locaux.                              

 

La BCE donne l'exemple de ce qu'il  faut  faire alors, sans quitter la zone Euro, il faut prendre la BCE et toute son organisation à son propre piège.
 
Si la BCE émet et fait émettre sa monnaie et les crédits par les banques privées, et bien qu'elle continue à le faire !
Le Citoyen émet des crédits par la caisse citoyenne, à créer, pour subvenir aux besoins des Citoyens mais conserve les Euro pour l'international, les impôts et autres en cas de nécessité.
 

Le principe : 1€ = 1FIDES ou (FRANC CITOYEN - FRANCITOYEN (par exemple)

 

                                                      Comment ça marche ?


       1. LA CAISSE CITOYENNE, sans création de monnaie papier ou metallique,  émet autant d'argent local appelé ici "FIDES"que d'Euro déposés et reçus (salaires, commerce, prestations diverses etc.)        

 

       2. Pour la dignité de la personne :

- Les personnes sans emploi pourront proposer des services à temps partiels et recevront la monnaie locale en échange ou des bien de consommations fabriqués localement.

- Tous ceux qui ont des revenus inférieurs au minimum d'une vie avec dignité recevrons des crédits de la caisse citoyenne, en monnaie locale, qui n'affecteront en rien les dépôts effectués et reçus dans la Caisse Citoyenne en Euro. 
 
       3. Utiliser l'Euro

Avec les Euro, les citoyens payeront les besoins externes au pays et aussi les impôts de l'Etat entre autres.

Dans ce cas, les impôts ne coûteront rien au CITOYEN car il a reçu la contre partie en monnaie locale pour ses besoins ; les Euro reçus payeront les Euro d'impôts demandés par les faux représentants des citoyens.

 

Les Euros reçus par la caisse citoyenne seront conservés et, en cas de besoin des déposants, un taux de 5% sur les montants sera prélevé à chaque dépôt et à chaque retrait au titre de la solidarité. C'est le seul impôt qui est demandé uniquement sur la partie des Euro.

 

4. Pour l'intervention au développement local
 La Caisse Citoyenne émettra de la monnaie locale pour payer les fournitures et services nécessaires à l'activité de l'entreprise. En cas d'achat hors circuit de la Caisse Citoyenne, la Caisse Citoyenne émettra des crédits remboursables en Euro.

 

    5. La structure juridique: 

La forme de coopérative et/ou participative citoyenne


   6. Conséquences :
- La caisse citoyenne peut servir au développement du pays avec la création d'entreprises à la pelle étant donné que l'argent est gratuit car émis par les acteurs économiques et les citoyens et le pays remplacera de facto tous les paradis fiscaux. 


- La caisse citoyenne dans chaque ville et au niveau national remplace les banques privées soumises à la BCE et l'argent émis est seulement contrôlé par le citoyen pour les besoins du citoyen, sans intérêts ni autres.
 
L'épargne doit servir le Citoyen en premier dans son environnement pour favoriser le financement de projets créateurs d'emplois locaux.
- La monnaie locale avec les acteurs économiques locaux et les consommateurs locaux.
 
N'importe quel gouvernement de n'importe quel pays, avec les moyens à notre disposition, peut créer une telle caisse dans chaque ville  en moins d'un mois.
 
                     Le Citoyen reprendra le contrôle de son économie

et de la monnaie au service du peuple.

 

  ET CE SERA JUSTICE !
 

DE L'ESCLAVAGE MODERNE

 

J’ai pris mon visa pour l'Europe

Mes amis dans le pays croyaient que j’allais à la porte de la fortune,

Non, les millions n’existent pas,

Je rêvais de belles filles,

faire de l'argent,

pour brûler la misère

J’ai enfouis ma plume et ma feuille blanche

et je dis putain à  ce professeur,

Je me suis nettoyé mon cul avec l'école

Je ne pensais pas à mes devoirs de calculs sur le banc,

Je rêvais d'y aller là bas

L'histoire m'a appris la souffrance de mes ancêtres au cours de la traite négrière,

Après l'esclavage ces oppresseurs sont de retour en tant que colonisateurs,

Ils nous ont colonisés, exploités, endettés, ils ont mis fin

et c’est pourquoi, aujourd'hui, l'Africain pour sa couleur souffre en Europe

Je suis la preuve

Maman, regarde comme je souffre,

Je prends la parole aujourd'hui en Italie dans une ville

Je ramasser des tomates dans un champ de tomates

et ils me donnent 4 EUR par caisson et ce caisson pèse 300 kg

 ils gagnent beaucoup mais à moi, il ne me rapporte rien

Je rêve

Je rêvais d'y aller

où le soleil ne brille pas

où il n'y a pas de mal

 

Et ces connards ont fait rêver sur leur continent

Quand j’étais petit, je voyais l'Europe comme un paradis sur terre

Toujours les yeux vers le ciel à chaque fois que je voyais un avion

Mon père m'a prévenu, fils, ce n’est pas le paradis, mais toutes ces belles images que je voyais à la télévision, m'ont fait devenir fou et  me voici avec un visa,

Malheureusement Venez voir comment je vis, tout sale, travail dans le domaine de tomates, les chefs profitent de moi, et ceci n’est pas une vie, je vous dis ami, ne rêvez jamais de l'Italie,

Le visa que j’ ai pris, si je l'avais su, je l'aurais brûlé au Maroc,

Je vous assure que je suis malade de cette vie,

Je ne veux pas de cette vie, je vis et  tout le monde me dit pourquoi ainsi,

 

Le blanc ne me considère pas et pourtant ma peau est la première peau sur terre

Je vous le dis, mon ami, ne croyez pas ces blancs,

sont les gens faux, negres.

 

Je rêvais d'y aller

où le soleil ne brille pas

où il n'y a pas de mal

où ils disent que la souffrance est mort

 

Ignorant  ne me juge pas de loin

Approchez vous de moi et parlez moi de votre problème et je vais vous expliquer le mien  

Vous êtes blanc, vous me jugez à partir de votre point de vue, vous me jugez dans votre monde

Je suis blanc, je suis noir, ce n’est pas l’important,

Je dis ce que je dois vous dire,

Je vous dis ce que je pense

Je vous dis ce que mon coeur me dit de vous dire

Je suis noir, vous êtes blanc, pas de problème

mais s'il vous plaît ne me jugez pas de votre côté,

Venez, expliquez moi votre problème et je vais vous expliquer le mien

alors nous nous comprendrons

vous me voyez comme un meurtrier.

Vous savez comment je vous vois? Comme un oppresseur,

 alors s'il vous plaît faire un peu de «respect pour les Noirs

Les Noirs ne sont pas les tueurs,

Ils ne sont pas malhonnêtes

les Noirs sont des hommes comme vous

qui respirent comme vous,

vous avez une vie

ils ont aussi une vie

La peau blanche et la peau noire, elles sont pareilles

nous vivons dans le même monde sur la planète terre ...

Nous sommes ravis de vous accueilir sur ce site où Vous trouverez toutes les informations  pour une nouvelle politique en faveur du Citoyen Démocrate, Libre et Digne.

 

Une formidable organisation en faveur des citoyens pour faire valoir ses idées et projets sur des bases humaines et dignes et aussi de la nature, indispenables pour notre bien-être. 

Une formidable organisation NON POLITIQUE  en faveur des candidats aux élections, LIBRES DE TOUT PARTI POLITIQUE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Place aux citoyens démocrates, libres et dignes - Les Dix volontés.