2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS - NATURE & ANIMAUX ----------------------------------------------------------------- PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001 DEBOUT LE PEUPLE ! La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité, n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ; seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises ! __________________________________________________ Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens. Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !
            2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS  - NATURE  & ANIMAUX-----------------------------------------------------------------                              PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001                                 DEBOUT LE PEUPLE !                    La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité,             n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ;seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises !__________________________________________________Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens.Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !  
Toujours plus d'impots pour plus de pauvreté !

PLACES AUX CITOYENS

La seule association qui n'a peur de rien au service des citoyens quels qu'ils soient, d'ou qu'ils viennent, quoi qu'ils fassent.

Les politiciens ne vont pas à la politique citoyenne et ne respectent pas les citoyens ; ce pourquoi ils sont élus, Places aux citoyens, les citoyennes et les citoyens vont à la politique

LES PERSONNES LES PLUS IMPORTANTES C’EST VOUS : CITOYENNES ET CITOYENS,

c’est à vous qu’il est fait appel pour voter et obtenir la légalité des élections.

 

Sans les votes des citoyennes et des citoyens il ne peut y avoir d’élu.

« Lorsque les citoyens se rendront compte de ce que nous, les politiciens, faisons, ils nous pendront et ils auront raison »

 

Il n’y a rien à faire avec les employés du peuple devenus les patrons du peuple.

Il n’y a rien à attendre des politiciens. Ils vous prennent la montre et ils vous font payer pour vous donner l’heure !

 

Places aux citoyens veut améliorer les situations politique et économique  et arrêter le pourquoi de plus nous travaillons, plus nous sommes pauvres, interdire la faim et le froid les pires humiliations pour les citoyennes et les citoyens qui les subissent dans l’indifférence générale :
60ans de SDF - 45ans de chômage – 44 ans de dette publique - 31 ans de restos du coeur etc. des jeunes à la dérive, des salariés qui travaillent pour une misère, de plus en plus de familles disloquées, des retraités sans dignité, le fruit du travail volé par les banquiers avec la complicité des politiciens, etc...

 

Places aux citoyens n’est pas une association de contestation à l’égard de la politique des gouvernements car elle sait très bien que depuis près d’un demi-siècle les politiciens ont volé la démocratie au peuple et que de ce fait rien ne peut fonctionner ceux qui la représentent qui la dirigent et qui l’imposent ne le font que dans leur intérêt. Places aux citoyens a depuis longtemps compris que les citoyens ne sont bons qu’à faire valoir leurs actions irresponsables

 

Places aux citoyens est la seule association à vous proposer un contrat social et moral pour une politique nouvelle en faveur des citoyennes et des citoyens et le changement maintenant, car il ne sert à rien d’avoir plus de 1000 représentants du peuple pour un résultat aussi catastrophique pour le peuple.

 

Places aux citoyens est la seule association à vous proposer un CDI un « Contrat Dignité Illimité » pour aider les plus faibles en cas de besoin pour éliminer la honte de la faim et du froid, la dislocation de la famille pour des questions d’argent, des moyens, des ressources et des services et des sons indispensables à la vie.

 

Places aux citoyens, ne veut pas donner de l’importance à ceux qui nous gouvernent si mal. Ils sont tous malhonnêtes, pourris ? Peut-être pas tous au départ mais ils le deviennent !

 

Places aux citoyens a pour but de faire prendre conscience du pouvoir des citoyennes et des citoyens contre les politiciens, en portant à leur connaissance les actions citoyennes.

 

Places aux citoyens part du principe que la simplification, la compréhension et l’application doivent être la règle pour que chacun puisse juger et décider.

 

Places aux citoyens met à la disposition de tous, dans son site web, un vrai programme citoyen traitant de tous les sujets avec : ce que vous pouvez constater et qui ne fonctionne pas et ce qui est proposé qui relève du bon sens, du savoir-faire et de la volonté citoyenne pour le bien de chacun A titre d’exemple : un programme politique sous contrôle des citoyens comprenant le référendum populaire, une organisation inédite de tous les services aux citoyens, un impôt unique ne dépassant pas 5% et des charges sociales regroupées de 5% au maximum, avec la suppressions du code général des impôts, de tous les impôts et charges sociales existantes, la suppression des tribunaux de commerce et autres, de tous les statuts juridiques actuels et remplacés par 3 autres seulement, des formalités réduites au minimum pour le développement et la création des entreprises, tous les transports en commun gratuits, et les ressources nécessaires à la vie gratuites, le logement, les soins gratuits, etc… Pas besoin de retraite ni d’allocations diverses pour vivre dignement, etc., des représentants du peuple qui proposent mais qui ne disposent pas car, le peuple seul peut en décider, car le peuple à lui tout seul est démocratie, liberté, dignité et n’a aucune besoin de ses faux représentants qui le trahissent.

 

Assez de pensée unique de baratineurs de l’éducation nationale et des institutions payées par le travail des citoyennes et des citoyens qui cherchent sans trouver de solution aux problèmes qu’ils créent volontairement pour en tirer avantages et bénéfice pour eux-mêmes.

 

Assez de constater que les diplômés sont au chômage et les élus comme les banquiers délinquants et autres sont riches.

 

Places aux citoyens est la seule association qui propose le SERMENT DE CITOYEN Démocrate Libre et Digne, sans angélisme béat ni extravagance, preuve que les réflexions partent de la racine du mal à éradiquer pour arriver à la souveraineté du peuple en passant par les citoyennes et citoyens maitres d’eux-mêmes.

 

Vous pouvez chercher sur les réseaux sociaux pour trouver un autre document mettant le citoyen en position de devenir maître de lui-même, sans révolution, pour changer la démocratie

Il est temps de mettre fin à plus d’un demi-siècle de particratie.de cleptocratie, de cartelocratie, de mythocratie.

 

Il est temps de faire entendre tous les jours et partout votre mécontentement, votre voix et, lors des élections, votre silence assourdissant.

 

A force d’être tolérant, on perd sa dignité ; le désespoir nous la rappelle.

Il est temps de faire entendre notre voix.

Tous contre les politiciens et les partis politiques

Exprimer votre mécontentement est un droit et un devoir, sans quoi, vous êtes complices des politiciens et vos difficultés continueront.

La démocratie, la liberté et la dignité, personne ne doit les voler aux citoyens.

 

Défiance Citoyenne

 

Je suis agnostique en politique comme en religion , je n' ai ni de dieu ni de maître.
Je trouve absurde la façon dont sont gérées les pages politiques pour la raison suivante un élu de la république est le représentant sans exemption de tout le peuple, et a ce titre il a des comptes a rendre a chaque citoyen.
La richesse d' un débat c' est sa diversité , plus celui ci est contradictoire mieux c’est pour tout le monde.

Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l' entraide et la solidarité visant a un but commun :l'épanouissement de chacun dans le respect des autres .
L' enfermement dans des chapelles est grotesque.

“Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude ; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l’essentiel de sa personne. Il n’est plus qu’un objet prêt à être manipulé.”
De Albert Jacquard

Montesquieu énonçait dans l’Esprit des lois que « c’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ». Ce constat infaillible forge la tradition constitutionnaliste depuis le 18e siècle. Les Constitutions sont, selon les propos , « des actes de défiance » vis-à-vis du pouvoir. « Car si on croyait que le pouvoir ne fera jamais d’empiétement, nous n’aurions pas besoin de constitutions ».

 

Les Constitutions sont en effet considérées comme les instruments juridiques privilégiés en vue de limiter l’expansion du pouvoir politique pour sauvegarder les libertés individuelles indispensables à l’épanouissement des sociétés humaines.

 

Cependant de nombreux penseurs font remarquer que les Constitutions restent dans les faits de simples barrières de papier.

 

Tous ces papiers sans autre utilité que de garnir les bibliothèques et confondre le peuple au profit des parasites, introduits par les partis politiques, tous payés par le peuple,  base de la corruption institutionnalisée.

Les citoyens se battent pour leurs idées, les politiciens se battent pour leurs postes !

La pauvreté, le froid, la faim, dans pays un riche est d' une violence inouïe pour ceux qui la vivent dans une indifférence générale.

 

C’est incroyable de constater que 1000 représentants du peuple ont plus d’idées que 65 millions d’habitants.

Et aussi, que ceux qui se présentent aux candidatures sont les mêmes qui ont été responsables de toutes les catastrophes attribuées au peuple.

 

A titre d’exemple :

  • Pour « le meilleur d’entre nous » : 40 ans de politique à tous les échelons jusqu’ à premier sinistre désavoué après 2ans.
  • Pour celui qui veut donner la liberté  au peuple après la lui avoir retirée : 35 ans de politique dont 5 ans comme premier ministre.

 

 

- La démocratie ce n'est pas avoir un gouvernement qui décide de tout et une minorité de représentants du peuple qui défendent le peuple, avec sincérité, mais qui ne décident de rien. La démocratie ne veut pas dire : vous avez logiquement raison dans vos propositions en faveur du peuple, mais politiquement tort parce que minoritaire !

 

- La majorité telle qu’elle est calculée, avec le code électoral vicié et voleur des voix du peuple, ne fera que ce qu'elle décidera !

 

- Une majorité de 50%+1 voix n’est pas une majorité, c’est une confiscation du pouvoir du peuple qui ne garanti pas les droits de la minorité en faveur d’un parti ou coalition de partis qui ne représentent pas 20% et qui commandent les autres 80% qui n’ont pas voté pour lui !

 

- La démocratie c’est l’approbation du peuple à 75% minimum des citoyennes et des citoyens, et la minorité est garantie

 

C'est aux esclaves, non aux hommes libres, que l'on fait un cadeau pour les récompenser de s'être bien conduits.”

 

 

DEBOUT LE PEUPLE 
Une République pour les riches,
Un gouvernement pour les riches,
Une gestion pour les riches  

Et encore plus de misère pour le peuple !

 

Les efforts pour le peuple, l’oisiveté pour les politiciens, faux représentants du peuple, menteurs irresponsables,  honorables bouffons avides et cupides de la ripoublique avec sa constitution de pacotille et contemplateurs fervents, sans honneur et sans vergogne, de l'effort d'autrui,. "

 

l’Etat est une institution de voleurs. à l’extrême. Et organise l’impuissance des citoyens a s’en débarrasser.


L’imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l’argent de leurs citoyens pour le dilapider de la plus honteuse façon.

 

Lorsque les citoyennes et les citoyens en prendront conscience, ils les pendront et auront raison !

 

Mais savez-vous pour quoi vous votez? comment votez-vous? pour qui vous votez? Quand vous votez? Et depuis combien de temps?


- Le vote est indispensable parce que sans le vote des citoyens, les politiciens ne sont rien !.


- Le vote est attendu comme le saint pour les miracles mais voilà que celui-ci est saint parce qu’il présereve les intérêts de l’église et donc les siens en non ceux des fidèles; le politicien qui sauvera la nation alors qu’il sauve les institutions faites par lui et les siens pour eux !


- Vous votez pour ceux qui vous donneront des ordres avec fermeté, demanderont des sacrifices pour vous, qui sont devenus vos maîtres de la pensée sans contrôle et les seigneurs de vos malheurs !


- Vous votez pour un système moribond, comme les moutons et pour sa douleur jusqu’à la pauvreté !


- Le vote est quand ils, les politiciens, le souhaitent, pour ce qu'ils estiment être de leur intérêt et quand ils sont en fin des mandats et recommencer, se moquer des autres personnes avec de fausses promesses
Il est appelé à voter et à élire depuis plus d'un demi-siècle.

Honte à ceux qui continuent !


ET LE PEUPLE EST ABUSE !

De nos poubelles, les politiciens sont issus !

TOUS CONTRE LES POLITICIENS, FAUX REPRESENTANTS DU PEUPLE !

ET TOI......................! Tu sais que le gouvernement comprend un banquiers pour ministre des finances ? Et tu sais aussi qu'il ne s'agit pas de n'importe quel banquiers ? Si tu ne le sais pas, ...il s'agit de la banque Rothshild, celle qui détient presue toutes les banques centrales du monde, celle qui finance toutes les guerres, celle qui a enlevé la souveraineté nationale aux Etats , celle qui corrompt tous les politiciens, celle qui crée la fausse monnaie et la fausse économie, celle qui ordonne aux politiciens de faire des lois contre le peuple, les salariés, les agriculteurs, les artisans, les PME PMI etc... en faveur des multinationales qui détruisent les emplois, celles qui permettent au salariés de travailler pour un salaire de minable et la cohésion familiale et la cohésion sociale pour finalité. Et ........Toi qui sais, pourquoi votes-tu ? pour qui vote tu......? Peut-etre pour être encore plus esclave ? Sans le vote des citoyens, les politiciens ne sont rien et les banquiers disparaîtront ! Tu n'es pas d'accord ? Tu as le droit, mais dis moi-pourquoi pour que je puisse te rejoindre si tu as raison.

2016 - ANNEE DES CITOYENS Bonne année citoyenne à toutes et à tous. 
Une politique décidée par le Citoyen,
contrôlée et sanctionnée par le Peuple !

PLACES AUX CITOYENS 
TOUS CONTRE LES POLITICIENS ET LES PARTIS POLITIQUES
SEIGNEURS DES MALHEURS DU PEUPLE !

Les problèmes de la vie courante nous les connaissons..
- L’Etat est en faillite mais il trouve l’argent pour les banquiers. 
- L’Etat est en faillite mais donne de l’argent aux entreprises qui ferment et licencient sans vergogne.
- L’Etat est en faillite et il réduit les retraites,
- L’Etat est en faillite et il augmente les impôts, les taxes, les cotisations sociales, et autres sans l’accord du peuple
- L’Etat est en faillite et vend les biens du peuple aux industriels privés
- L’Etat est en faillite, emprunte à tout va aux banques privées sans l’accord des citoyens et même nos enfants sont déjà endettés sans le savoir, accuse le citoyen de vivre au dessus de nos moyens et s’en prend à nos acquis sociaux, nos biens, notre propriété, notre épargne, notre fierté nous traitant de non rentables, de fainéants, de profiteurs, d’assistés, etc. et nous traque au nom de la loi du plus fort i.e. la sienne.
Un gouvernement qui déroule le tapis rouge aux banquiers qui comprend un ministre des finances de la banque Rothshild pour faire plaisir à la troika européenne, qui avec son ministre des cultes, s'affuble de tous les signes religieux et pratique toutes les religions avec ostentation, qui diminue les retraites et tous les acquis sociaux, qui accusent les ouvriers d'être non rentables, qui augmente les SDF, chômeurs, familles disloquées, qui met à genoux artisans, commerçants, PME, qui se servent des organismes sociaux pour pomper les cotisations, qui casse tout ce fonctionnent des services publics pour les privatiser, au profit de faux industriels et multinationales qui connaissent les paradis fiscaux, et organisations de castes, qui s'accorde tous les privilèges, qui au lieu de retrouver la paix et la sérénité par le partage du progrès social il crée des lois pour autoriser le travail pour un salaire de minable, etc....

Les urnes seront vides lors des prochaines élections.

Les politiciens ne sont rien sans les votes des citoyens ! 

 

SOLIDARITE  &  DIGNITE

------------------------

 

La caisse de l’Etat est un tonneau percé ;

avant d’y engouffrer notre argent,

il faut réparer le tonneau……

 

C'est le système capitaliste sans contre partie qui le veut, et les politiques qui le commandent et imposent au citoyen, car il n'y a plus d'Etat ni de gestion pour faire du bon usage de l'impôt et des cotisations du peuple qu'il prélève indument et sans l'avis des citoyens réduits à élire ceux qui le mettent dans les difficultés puis, les mêmes qui lui promettent des jours meilleurs.

 

Quelle naïveté que d'espérer en ceux qui sont en place depuis tellement longtemps avec des résultats aussi catastrophiques pour le peuple

et privilègiés pour eux !


Il n'est jamais trop tard ;

pensez aux enfants nés  ou à naître qui,  sont déjà endettés !

 

Comme par le passé, le seul souci des élus consistera à se servir. Vous serez toujours la vache laitière.

 

S'il y a du chômage, c'est qu'il n' y a pas assez de production, s'il n'y a pas assez de production, c'est qu'il n'y a pas assez d'acheteurs, s'il n'y a pas assez d'acheteurs, c'est qu'il n'y a pas assez de pouvoir d'achat et les entreprises ferment, et le reste du pouvoir d'achat s'en va ailleurs là où les produits sont fabriqués puis importés et la spirale du chômage est sans fin !


Pourtant, les impôts et les taxes et les contributions ne cessent d'augmenter. Pourquoi ? Pour faire une redistribution équitable ? Non, car l'Etat prend 10 et ne rend que 4 et les 6 représentent le manque de pouvoir d'achat qui fait défaut aux entreprises pour faire de la production, tout cela pour payer ses fonctionnaires pas toujours utiles aux places qu'ils occupent et font des tâches non indispensables, la gabegie et le privilèges, etc...

 

Bref l'Etat est un tonneau percé qu'il faut réparer avant d'y engouffrer votre argent !

 

- Vous payez des impôts fantaisistes injustifiés en constantes augmentations.

- Vous payez des charges sociales exorbitantes mettant en danger toutes les petites exploitations, agriculteurs, artisans et commerçants dont les suicides sont de plus en plus nombreux.

- Vous payez des intérêts faramineux aux banquiers pour de l'argent que vous ne recevez ni les services attendus.

- Vous payez pour le chômage  pour ne pas trouver la solution au manque de travail

- Vous payez pour une médecine conventionnée pour des «  médicaments du mal » fabriqués par des industriels criminels, prescripteurs et distributeurs complices.

- Vous payez pour un enseignement de baratineurs  conduisant nos enfants à pôle emplois

- Vous payez pour une écologie au bénéfice d’une minorité

- Vous payez pour une justice  dépendante du pouvoir exécutif.

- Vous payez pour une force publique au service des élus contre le citoyen.

- Vous payez pour les palabres oiseuses des politiciens de l’Europe

- Vous payez pour la destruction de l’agriculture et les suicides des paysans.

- Vous payez pour l'électricité non vendue

- Vous payez pour une eau des fleuves de moins en moins bien examinée et mal tratée.

- Vous payez pour la destruction du tissu économique par manque de consommation des clients.

- Vous payez pour les délocalisations des entreprises.

- Vous payez pour les jeunes en déshérence sans espoir d’avenir cause de désordres et délinquances

- Vous payez pour les armes qui se retournent contre vous.

- Vous payez pour les expropriations, les SDF et  les familles mises à la rue.

- Vous payez pour des services dits publics dévoreurs d’argent public

- Vous payez pour les sociétés internationales avec la fausse économie avec tous les capitaux flottants.

- Vous payez pour les spéculations des banquiers dans les paradis fiscaux.

- Vous payez des intérêts sur les emprunts aux banques qui fabriquent elles-mêmes la fausse monnaie.

- Vous payez pour une fausse démocratie qui ne reconnaît pas votre mécontentement.

- Vous payez pour avoir des représentants qui ne représentent qu’eux-mêmes. Etc.

L’Abbé Pierre et les mal logés depuis 60 ans, le chômage depuis 40 ans, les restos du cœur depuis 30 ans, etc.

 

C’est la raison de la réduction de vos besoins,  de la production des entreprises, de l’augmentation du chômage, de l’augmentation aussi de la pauvreté et autres, entrainant la dissolution de la famille et de la société à court terme.

 

Pour la première fois, face aux partis qui, depuis plus de quarante ans, vous promettent tous une amélioration de vos conditions de vie qui ne vient jamais malgré les augmentations des impôts puisque c’est vous qui payerez, le Citoyen met en place une organisation au service des citoyens pour la diminution des impôts en éliminant la gabegie, seul moyen d’augmenter votre pouvoir d’achat, de combattre le chômage, de venir en aide aux familles défavorisées, aux personnes âgées, aux jeunes pour trouver une activité normalement rémunérée, des soins dignes, la disparition de la pauvreté, etc.

 

Pour la première fois aussi, afin  que la démocratie, le sens des responsabilités soient respectés et que le citoyen retrouve l’espoir à brève échéance dans la société à laquelle il participe, le Citoyen prend la décision de changer les pratiques et de prendre le pouvoir de décider de ses besoins et coûts en application de ses volontés exprimées dans le   SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE, avec lequel les représentants du peuple doivent compter ou se démettre ou être démis !

NOUS SOMMES LES CHAMPIONS DU MONDE

DES DÉCLARATIONS, DES CONVENTIONS, TRAÏTES ET DES CONSTITUTIONS

NON RESPECTEES

Assez de Déclarations des droits de l'homme, de la femme, de l'enfance, traités internationaux,assez aussi de constitutions et tous autres donnant bonne conscience aux faux représentants du peuple en fabriquant  des institutions et des associations subventionnées par le travail des citoyens sans rien faire pour le citoyen et sa dignité !

 

Plus personne ne croit en tous ces textes compliqués, inéfficaces, abscons, ni en une quelconque nouvelle Constitution fabriquée par des politiciens ou autres.

Le manque d'intérêt et de participation aux élections le prouve !

- TOUS CONTRE LES POLITICIENS faux représentants des citoyens -

Places aux Citoyens qui veulent reprendre leur pouvoir.

« Les Déclarations et les Constitutions des politiques  sont faites pour orner les bibliothèques de la République des copains et des coquins. »

 

A nos dépens, nos représentants ne représentent qu’eux-mêmes !

 

La classe politique est en déroute et certains proposent la 6è république (comme la 5è des copains et des coquins) et la constituante mais, la réflexion sur comment faire venir les gens est la plus importante car effectivement des textes et propositions diverses circulent et sèment la confusion.

 

Ils font le jeu de l’extrême droite par sanction car le peuple en a marre des politiciens de tous poils qui proposent et qui disposent et après on verra !

 

Les constitutions ainsi que tous les autres textes n’ont jamais été respectés et continuent d’exister car toujours imposés aux citoyens, embrouillés même pour les politiques qui créent les difficultés et qui font croire qu’ils vont les résoudre, qui ne répondent pas aux demandes des citoyens, qui sont toujours les mêmes au pouvoir, qui ferment tout le système pour que le peuple ne puisse élire que ceux qui sont désignés par eux-mêmes.

 

Dans le Serment de Citoyen, il est tenu compte de tout ceci et le fait qu’il appartiendra au peuple d’établir la constitution et surtout les lois.

 

En l’état, il est nécessaire en premier de balayer le système actuel par la prise de conscience des citoyens de leur pouvoir, de leurs besoins, de leur nécessité à agir immédiatement !

 

Intéresser le citoyen par un moyen simple et efficace qui lui donne cette prise de conscience d’être le seul à devoir décider de ce qui lui convient le mieux et que toute cette armée de fonctionnaires et de représentants du peuple ne font rien que lui supprimer les acquis et réduire le pouvoir de vivre dignement.

 

Ce serment est assez court et à la disposition de tous, très explicite sur l’action à mener et les moyens d’y arriver. C’est la première phase d’une nouvelle démocratie, la vraie qui permet de contrôler le gouvernement et les finances !

 

Dans tous les textes que vous trouverez sur la toile, vous ne trouverez pas un texte qui vient du peuple et oblige le politique. Le parti de gauche et autres associés n’ont rien à proposer, pas un vrai projet, seulement la manifestation pour leur maintient ce qui prouve l’inutilité des représentants du peuple de gauche comme droite !

 

1. Des représentants du Peuple et des conflits d’intérêts

Dans notre République, toute l’organisation politique : son mode de gouvernement et son gouvernement, est entre les mains des partis politiques lesquels accordent les investitures aux candidats aux élections pour représenter le citoyen et pour mieux piéger l’élu, qui accepte pour les avantages procurés, et le citoyen qui subit pour avoir été trahi.

 

Bien que la possibilité à toute personne de se présenter aux élections soit prévue par la Constitution, la loi ne facilite pas la représentation individuelle et, avec toutes sortes d’artifices et menaces, les partis politiques découragent les candidats libres.

Compte tenu que, dans ces conditions, des personnes indépendantes des partis politiques n’ont pratiquement pas de chance d’être élues, les partis s’accordent le monopole du pouvoir.

 

Un parti seul ou avec la coalition de partis de circonstances, se trouve être à la fois juge et partie dans les décisions concernant le citoyen. Autant dire qu’il ne juge pas en faveur du Peuple !

 

Sous les prétextes d’harmonisation, de simplification et d’efficacité, le parti politique est le seul à décider de ce qui est bon pour le citoyen et que le peuple doit impérativement respecter les décisions matérialisées par la loi conçue sous son patronage.

 

Ainsi, il est possible de constater les conflits d’intérêts permanents à tous les niveaux de la vie politique, symptômes de la corruption des élus et des malheurs du peuple.

A titre d’exemples non exhaustifs :

  • le président de la république est issu d’un parti politique ; lorsqu’il n’en est pas il se fait appeler, directement ou indirectement, par celui de son choix et lors de son élection, contrairement à ce qu’il affirme, in devient avant tout le chef du parti majoritaire ou de la coalition des partis qui le soutient et prend les décisions propices à son maintient, donc en faveur du parti.

 En cas de défiance, sauf très rare cas, s’il ne démissionne pas, il provoque d’autres élections et au nom du mandat qu’il a reçu il se maintient jusqu’à l’échéance de celui-ci.

  • le premier ministre, chef du gouvernement, est nommé par le Président de la République pour conduire la politique de ce dernier ; il doit allégeance au Président de la République et au même parti politique pour se maintenir.

Dans le cas où il ne serait pas du même parti du Président de la République il doit allégeance à son parti pour se maintenir.

  • Les députés et sénateurs issus du parti politique majoritaire au pouvoir, votent projets et propositions de lois du parti auquel ils appartiennent ou de la coalition de circonstance formée pour leur maintient.
  • Les maires et équipes municipales, les présidents des équipes départementales, régionales, grands corps de l’Etat, etc. sont également des représentants du peuple à la merci des partis politiques, lesquels partis leur font payer aussi une participation en augmentant les rémunérations et indemnités sous forme d’impôts payés par le peuple.

En résumé, ceux qui sont au pouvoir sont obligés de rester fidèles au parti sans quoi l’investiture leur est retirée.

« Vous avez logiquement raison mais politiquement tort car minoritaires », c’est la devise des partis politiques.

Mais enfin, l’argent des impôts c’est notre argent et les payer oui, mais à bon escient !   C’est notre niveau de vie qui est en cause.

 

En quel honneur faire payer le peuple pour le financement de tous les partis politiques et pallier ainsi à la défiance des membres exclus et/ou des non adhérents alors qu’un seul parti au choix de l’électeur parmi le nombre suffit ?

 

Pourquoi payer aussi pour les partis d’extrême droite tous les jours déclarés comme étant non démocrates et dangereux ?

Et la démocratie est encore oubliée !

 

Dans la République, l’impôt est la nécessaire contribution de la solidarité nationale.

 

On ne badine pas avec la fraude fiscale ; la dénonciation publique exigée par l’Etat montre la gravité de l’infraction. Mais, l’Etat viole la loi et rémunère ses fonctionnaires les plus importants, avec des fonds secrets, il crée aussi des postes et des missions « bidon » reconnus comme emplois fictifs dans des cabinets ministériels et connexes et de toutes les administrations, attribue des locaux meublés à souhaits, un ou plusieurs conseillers chef de cabinet et autres énarques, les appartements de fonction, les gardes républicains, la voiture avec chauffeur, les motards ouvrant la voie, les réceptions avec huissiers en collier pour le service, les avions du GLAM etc., ainsi que dans les entreprises sous sa tutelle et émet des fausses factures, crée des comptes dans les paradis fiscaux, exonère ses employés d’impôts et taxes, etc.

L’Etat fraudeur, corrupteur, proxénète, trafiquant, blanchisseur d’argent sale, escroc ; l’Etat qui vole les salariés et donne l’argent aux banquiers, aux industriels pour créer des emplois qu’ils détruisent et cocufient consommateurs, salariés et syndicats au profits des patrons, l’Etat qui perd la boule et vend à discrétion le patrimoine des citoyens au bénéfice des faux industriels complices des politiques : immeubles, terrains, routes, chemin de fer, téléphone, eau, gaz, électricité, etc.,

 

l’Etat qui crée la gabegie, l’incurie, l’irresponsabilité et donne des leçons de gestion aux citoyens qui ne peuvent pas subvenir aux besoins vitaux de la famille pour payer la crise décrétée par les politiques de tous bords depuis plus de 40 ans.

 

Depuis 1974, pas un budget n’a été voté en équilibre, quel que soit le parti au pouvoir !

 

Tout ceci et bien d’autres avec la complicité des représentants du peuple qui ne représentent en réalité qu’eux-mêmes et leurs privilèges. 

 

Mais au fait, qui est l’ETAT au nom de qui il est pratiqué ? Le Citoyen qui subit les effets ci-dessus ou ses représentants qui les décident et mettent en œuvre ?

Et la démocratie en est encore oubliée !

Ne soyons pas résignés, ne baissons pas les bras.

 Défendre nos droits et acquis sociaux et les accroître, doit être notre but ! 

2. De la corruption des Electeurs

Lorsqu’un parti et/ou coalition ne représente que 20% des électeurs mais commande les autres 80%, c’est du despotisme qu’il s’agit. Il faut être énarque pour comprendre ceci et admettre que : découpage et décomptage sont les deux mamelles de l’enfumage !

Lorsque le peuple ne peut s’exprimer valablement, c’est de la dictature qu’il s’agit. Les valeurs de la République deviennent : peuple, cause toujours t’auras une cage neuve !

Lorsqu’il est promis des avantages en faveur de quelqu’un et en l’occurrence le promettant étant le candidat à la présidence de la République devenu président grâce à ses promesses, c’est de la corruption de personnes donc des citoyens électeurs qu’il s’agit. La fonction attire la conspiration de celui qui veut être le César à la place du César, et le reniement des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient !

Tout ceci se retrouve dans la chaîne du pouvoir et des institutions régaliennes obsolètes mais aussi des assemblées de représentants du peuple sensées le protéger mais qui, en réalité, les relaient pour la protection de leurs seuls avantages et privilèges au détriment du peuple.

Tous ces faits et autres encore sont prohibés par la loi, sévèrement sanctionnés par les tribunaux contre les citoyens car aussi constitutifs d’actions en bandes organisées en associations de malfaiteurs mais, parce que tout est intérêt personnel, curieusement, il n’y a pas un magistrat saisi pour de tels faits discréditant la loi et sa rigueur, la justice et toute son institution, les politiques et leur crédibilité. On dit que la justice est indépendante, mais qui peut encore le croire ?

Il en est de même pour le non respect de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen bafouée tous les jours aussi par le Conseil Constitutionnel, organisation politique d’absolution et de couverture pour les gouvernants au nez et à la barbe du peuple qui doit le respecter.

Mais, qui peut encore accorder crédit à cette institution de complaisance ?

Si nous sommes dans cette situation, il n’y a pas de secret. C’est parce que depuis des siècles déjà et des républiques, ceux qui nous gouvernent dépensent trop, se réservent tous les droits, n’appliquent pas la séparation des pouvoirs, se moquent des citoyens et les oblige par la force publique notamment si besoin est. C’est tout le système qu’il faut réformer !

Mais qui peut croire que ceux qui l’ont mis en place et en vivent grassement le changeront ?

Il est pathétique d’entendre les représentants du peuple et des salariés chercher des idées sur ce qu’il faut faire pour faire revenir les électeurs déçus et les non votants. Le mécontentement des citoyens est général et les représentants du peuple ne savent plus quoi faire pour préserver leurs fonctions et leurs privilèges. Les politiques maltraitent le Peuple, le Peuple se rappellera à eux !

Demain, la moitié de nos enfants risquent d’être au chômage et alors que ferons nous ?

Continuerons-nous à voter pour les gouvernements successifs qui consolident les oligarchies, les aristocraties et autres banquiers à la recherche du profit par le profit et pour le profit, la rentabilité pour eux et les pertes pour le peuple, voter pour les politiques non représentatifs des intérêts du peuple qui les paye et les voit irresponsables de tout ? Non bien sûr !

Vous craignez pour leur avenir, celui des enfants et des petits-enfants ; mobilisez-vous contre la pression fiscale, le diktat patronal et la mollesse des syndicats, ces derniers étant comparables à une organisation d’infiltration, véritable cheval de Troie, inutiles pour le moins et nuisibles dans les faits, subventionnés et corrompus par le patronat et les politiques, les mêmes disparaissant lors des problèmes d’emplois, de fermeture d’entreprises, s’accordant avec tous les acteurs économiques sur le dos des salariés les mêmes qui à ce jour n’ont pas compris que les entreprises sans les salariés ne produisent rien, ni que le rapport de force patron/salarié doit être sinon inversé pour le moins égalitaire car les deux sont indispensables à la bonne marche de l’entreprise et à l’économie dans les responsabilités partagées et les bénéfices également.

Nous vivons dans un monde de plus en plus égoïste encouragé par les politiques qui s’en servent pour mieux diviser le peuple en utilisant les médias pour faire connaître la pensée unique ; la leur bien sûr !

Nos chers représentants du peuple votent des lois contre le peuple suivant le principe du fait du prince puis, lorsqu’ils sont élus ou réélus, les maintiennent après avoir promis leur abrogation sur la base « qu’une loi peut remplacer une autre loi ». Si ce n’est pas de l’escroquerie qu’est-ce donc ?

Les solutions ne peuvent être trouvées que s’il y a des problèmes. Or, depuis le temps qu’ils ont été accumulés avec des lois erronées pour faire plaisir aux ministres et autres, des problèmes il y en a et même bien plus que tout ce qui peut-être imaginé. Les moyens existent et les hommes aussi ; il suffit de mettre en action les systèmes et les personnes pour trouver les bonnes solutions, pas celles qui viennent de personnes qui ne connaissent pas les conséquences de leurs décisions et actes imposées aux citoyens pour s’en être volontairement exonérées, c’est à dire des politiques de tous bords.

Il est normal de demander à tout représentant du peuple et de choisir celui qui prend l’engagement :

  • de respecter le peuple qui les paye
  • d’être responsable de ses actes
  • de faire valoir son travail au moins une fois par an
  • de ne pas faire de combinaisons politiques en faveur des partis contre le peuple
  • de faire des lois pour le progrès social non pour la restriction
  • de ne pas se voter lui-même sa rémunération et indemnités
  • de permettre le référendum populaire
  • de ne pas faire intervenir la force publique contre le peuple
  • de respecter la démocratie, la liberté et la dignité de l’homme.
  • etc.

Agir en Citoyen responsable c’est commencer par reprendre la liberté de penser et d’agir, de rejeter : la langue de bois et la pensée unique, les obligations sans contre partie et sans droit de savoir, l’injustice organisée ; de vivre dignement et résoudre les problèmes vitaux de la famille, ce pourquoi les politiques sont élus mais incapables de faire actuellement et le reste suivra car, démocratiquement vous aurez alors, résolu les principaux premiers problèmes.

« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes ne puisse changer le monde.

En fait, c'est toujours ainsi que le monde a changé. »

 

La Démocratie, la Liberté et la Dignité,

personne ne doit les voler au Citoyen !

Le ministère de la Justice est durement épinglé par un rapport d’inspection interministérielle pour l’emploi de 40.000 personnes non déclarées.

Plusieurs ministères emploient près de 50.000 « collaborateurs occasionnels du service public » employés par différents ministères, dont « 40.500 pour le seul ministère de la Justice »..

C'est un affront à la pauvreté et au citoyen !

Nous sommes ravis de vous accueilir sur ce site où Vous trouverez toutes les informations  pour une nouvelle politique en faveur du Citoyen Démocrate, Libre et Digne.

 

Une formidable organisation en faveur des citoyens pour faire valoir ses idées et projets sur des bases humaines et dignes et aussi de la nature, indispenables pour notre bien-être. 

Une formidable organisation NON POLITIQUE  en faveur des candidats aux élections, LIBRES DE TOUT PARTI POLITIQUE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Place aux citoyens démocrates, libres et dignes - Les Dix volontés.