2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS - NATURE & ANIMAUX ----------------------------------------------------------------- PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001 DEBOUT LE PEUPLE ! La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité, n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ; seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises ! __________________________________________________ Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens. Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !
            2017 ANNEE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS  - NATURE  & ANIMAUX-----------------------------------------------------------------                              PLACES AUX CITOYENS Association Loi 1901 enregistrée à Paris 75001                                 DEBOUT LE PEUPLE !                    La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité,             n'ont pas besoin d'institution ni de Constitution ;seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises !__________________________________________________Les Politiciens ne sont rien sans les votes des Citoyens.Le Citoyen Propose, le Peuple Décide !  

LE CAPITALISME  avec la fausse monnaie et sans le travail,

c'est une escroquerie en bande organisée qui utilise des mauvaises lois !

 

LE PROGRESSISME par le travail sans la dignité et la prospérité c'est de l'esclavage, une atteinte à l'intelligence et à la liberté de l'homme.

LA CAISSE CITOYENNE POUR LA DIGNITE DES PERSONNES

Toute personne a droit de vivre dignement ce qui implique qu’avant de donner plus à ceux qui ont plus, la priorité doit être de supprimer la misère et non de la gérer. Non, la misère n’est pas une fatalité, la misère est le fait des égoïsmes de ceux qui ont tout et en veulent toujours plus et de ceux qui ont peur de perdre le peu qu’ils ont et qui finissent par le perdre.

    Caisse Coopérative Citoyenne

Ne soyons plus soumis à une fausse monnaie créée par des banquiers malhonnêtes qui nous la prêtent pour nous voler le capital et les intérêts et nous asservir.

 

Le Citoyen crée la monnaie pour permettre les échanges, le développement économique et retrouver sa liberté d'entreprendre avec le système qu'il choisit.

 

Pour une monnaie démocratique

Le contrarien

Comment la monnaie avait échappé au peuple pour devenir un bien privé. Bien que la monnaie soit sous le joug des banques et des Etats, il est pourtant possible de se la réapproprier, de faire en sorte qu’elle crée du lien social et qu’elle fasse à nouveau le pont entre présent et avenir. La monnaie est devenue un actif lucratif.

Elle a été plus exactement réduite à un actif financier. Son utilisation à ce titre tend à occulter les autres fonctions essentielles de la monnaie.

En dehors des pièces et des billets de banque, la masse monétaire (monnaies scripturales et autres lignes d’écritures comptables) ne consiste qu’en des crédits dont se servent les banques à des fins lucratives pour faire crédit à d’autres banques. Ces emprunts effectués d’une banque à l’autre sont assortis de taux d’intérêt qui au final gonflent la masse monétaire et “appauvrissent” l’argent déposé au départ.

Ce système s’appelle le multiplicateur de crédit. (source Alternative Economique)

Ainsi, un dépôt de 1000€ prêté par une banque A (avec une réserve obligatoire de 10% par exemple) à une banque B pourra être re prêté sous la forme d’un nouveau prêt de 900€ à une banque C, etc. Le montant initial décroît au fur et à mesure qu’il passe de banque en banque pour servir de nouveaux emprunts, créant une masse monétaire virtuelle d’environ 10 000€ à terme.

La monnaie courante est devenue le crédit

Les banques et les marchés ont complètement perdu de vue le fait qu’une monnaie était un bien commun ayant un rôle de lien social et que le crédit devait permettre aux citoyens, à la société de pouvoir se projeter dans l’avenir.

Or l’usage massif de monnaie-crédit à des fins spéculatives est un facteur de crise financière grave, comme celle de 2007/2008. A partir des années 80, la déréglementation des marchés a corrompu la monnaie pour en faire un outil de spéculation sans valeur réelle, ou du moins avec une valeur très fluctuante, complètement déconnecté de l’économie réelle. Au lieu de profiter aux entreprises et au secteur industriel, cet excès de crédit accroît les risques de bulles.

Une monnaie ne peut pas se réduire à un actif lucratif permettant aux financiers de s’enrichir, ni à ses 3 fonctions essentielles (unité de compte, moyen d’échange et réserve de valeur).

Les monnaies locales complémentaires pour réhabiliter le lien social

De ces changements opérés à la fin du siècle dernier en plein ultra-libéralisme a fait naître l’émergence de monnaies locales complémentaires dans le monde entier. Les devises nationales ne répondant plus aux défis humains et écologiques, L’une des solutions pour mieux y faire face est la monnaie locale, une monnaie qui redonne le pouvoir de l’argent au citoyen”pour une monnaie plus humaine.

Le but premier des monnaies locales complémentaires est d’une part se réapproprier la monnaie, la réinscrire dans le champ de l’économie concrète et aussi échapper au pouvoir des banques. «L’enjeu, c’est la démocratie”. Son rapport “Reconsidérer la richesse” a été le moteur d’initiatives monétaires et citoyennes. N’importe quel citoyen motivé, bénévole et ayant du temps peut lancer un projet de monnaie locale complémentaire. Mais P. Viveret insiste sur l’implication primordiale des collectivités et leur rôle clé pour accompagner ces initiatives. “Ce qui compte, c’est ce qu’on en fait”.

Favoriser les circuits-courts, valoriser la production et les savoir-faire locaux, favoriser une consommation locale et responsable, l’économie réelle et non spéculative, voilà comment une monnaie locale peut créer du lien.

Mutualisation, coopération, transition écologique, entraide et solidarité sont au coeur de l’économie sociale et solidaire, portée par ces monnaies.

 

 

L’ECONOMIE ET LA MONNAIE 
AU PEUPLE ET POUR LE PEUPLE

===============================================

LA CAISSE COOPERATIVE CITOYENNE

Pour assurer la dignité de la personne et la liberté de choix, de subvenir aux besoins de la famille, changer de métier suivant le marché, pas pour créer des fénéants mais pour permettre d'entreprendre et évoluer dans la société suivant les capacités de la personne et non du marché.

 

 

==============================================
Parce que les banques émettent de la monnaie qu'elles n'ont pas, sous forme de prêt, c’est à dire de la fausse monnaie, que la situation est grave pour le citoyen qui doit payer pour les banques en faillite organisée qui se prêtent les une aux autres l'argent pris de l'activité économique.

Et dire qu'elles font de la publicité à l'attention des emprunteurs qui travaillent pour rembourser de la fausse monnaie avec celle du travail, en ces termes :

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ.

VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

C’est l’hôpital qui se moque de la charité.

Et dire que les banquiers devraient être tous en prison.

 

La monnaie est un instrument de pouvoir et de droit du plus fort. C'est pourquoi les politiques, pour préserver leurs privilèges soutiennent les banques contre les citoyens taillables et corvéables à merci.

 

Ce ne sont plus les dépôts de l’argent du qui permettent les crédits, mais les crédits qui font les dépôts ; c’est de l’escroquerie bancaire !

 

La BCE, ramassis de banquiers privés qui spolient les peuples,
crée de l’argent pour les banquiers qui le prêtent aux Etats qui créent la dette puis les impôts et taxes sans contrôle des citoyens, et les banquiers créent leur rente avec les intérêts perçus sur le dos du peuple et payés par le peuple pour avoir émis de la fausse monnaie. 

 

Ce n’est pas la monnaie qui est en cause mais le système monétaire !

 

Vous laissez les banquiers privés créer la monnaie et c’est la catastrophe mondiale comme déjà connue depuis le début du siècle dernier.

Vous laissez les politiques créer de la monnaie, 
et ils s’en servent pour asservir le peuple !

 

Pour changer de système de l’offre et de la demande aussi :
- Il n’est pas indispensable de sortir de l’Euro ou de la zone Euro.
- Il faut rendre le pouvoir de la monnaie au citoyen, lequel doit décider des emprunts collectifs et du développement local en fonction des besoins des citoyens et non pas de l’offre orientée par les capitalistes sans contrôle du citoyen.

 

Le Citoyen émet des crédits par les fonds en dépôt dans la caisse citoyenne, pour subvenir aux besoins des Citoyens mais conserve l’Euro pour l'international.
L’Euro reste une monnaie de « réserve » 

 

Le principe : 1€ = 1 Euro Franc/ 1Euro Libra, etc...
Dépôt électronique uniquement en valeur de bons d’achats.

 
LA CAISSE CITOYENNE DANS CHAQUE VILLE 
PARTENAIRE DES CITOYENS ET DES ENTREPRISES.

Tout est utopie, jusqu'au moment où tout se réalise ; pour réaliser, il faut commencer.

 

1. peut-être constituée comme nouvelle banque de dépôt coopérative aux statuts de coopérative ou groupement sans activité bancaire, ou comme association de plusieurs banques existantes en difficultés, prenant cette appellation et respectant l’objet social. 
2.    reçoit des Euro € de ses clients i.e. les Citoyens 
3.    paye avec des Euro en cas de besoin par le compte des Citoyens
4.    émet autant d'argent local appelée ici "Euro Franc"/ « Euro Lira » comme bons d’achats entre commerçants, industriels  etc…que d'Euro déposés et reçus (salaires, commerce, prestations, diverses, héritage, dons,  etc.) augmenté de 20% pour le développement local. La garantie des € Euro en dépôt est totale car ce ne sont pas des fonds spéculatifs ni pour la spéculation.
5.    Tous ceux qui ont des revenus inférieurs au minimum d'une vie avec dignité recevront des crédits de la caisse citoyenne en monnaie locale « bons d’achats », qui n'affecteront en rien les dépôts reçus dans la Caisse Citoyenne en Euro. 
 6. Les fonds pour la dignité de la personne (complémentaires aux revenus, pour payer les chômeurs, les retraités, les malades etc..) seront compris dans la part de 5% des impôts payés par tous comme indiqué.


Avec les Euro les citoyens payeront les besoins externes au pays et aussi les impôts de l'Etat. 
Dans ce cas, les impôts ne coûteront rien au CITOYEN car il a reçu la contre partie en monnaie locale augmentée de 20%  pour ses besoins ; les Euros reçus payeront les Euros d'impôts demandés aux citoyens.
   
- L'épargne sert le Citoyen en premier dans son environnement pour favoriser le financement de projets créateurs d'emplois locaux.
- La monnaie locale avec les acteurs économiques locaux et les consommateurs locaux.
  
N'importe quel gouvernement de n'importe quel pays, avec les moyens à notre disposition, peut créer une telle caisse dans chaque ville  en moins d'un mois.
 
          Le Citoyen reprendra le contrôle de son économie

             et de la monnaie, de la Démocratie, de la Liberté                      d’entreprendre et de la dignité avec humanité ! 
                          ET CE SERA JUSTICE !

Nous sommes ravis de vous accueilir sur ce site où Vous trouverez toutes les informations  pour une nouvelle politique en faveur du Citoyen Démocrate, Libre et Digne.

 

Une formidable organisation en faveur des citoyens pour faire valoir ses idées et projets sur des bases humaines et dignes et aussi de la nature, indispenables pour notre bien-être. 

Une formidable organisation NON POLITIQUE  en faveur des candidats aux élections, LIBRES DE TOUT PARTI POLITIQUE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Place aux citoyens démocrates, libres et dignes - Les Dix volontés.